1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Privatisation de la Française des jeux : faut-il investir ?
Le Parisien01/11/2019 à 19:58

Privatisation de la Française des jeux : faut-il investir ?

De nombreux épargnants ont déjà poussé la porte de leur agence bancaire pour se renseigner. L'introduction en Bourse de la Française des jeux (FDJ) suscite un vif intérêt chez les particuliers. Un Français sur deux a déjà gratté un Millionnaire, rempli une grille de loto ou misé en ligne sur Parions sport. Et ce succès populaire dure depuis la création de la Loterie nationale française en... 1933 !À cette époque, les Poilus défigurés par les obus et les gaz allemands tentent difficilement de reprendre une vie normale. Le système de santé est à la traîne, les aides inexistantes et la générosité spontanée de la population s'estompent. Pour venir en aide à ces héros de guerre, l'association des Gueules cassées - qui soutient depuis 1921 les 500 000 défigurés - décide de lancer une grande tombola. Le succès est colossal. À tel point que l'Etat décide de créer la Loterie nationale, qui deviendra en 1991 la FDJ. LIRE AUSSI > Investir dans EDF, Air France, Renault ou Engie a-t-il été une bonne affaire ?« Cette entreprise appartient à l'Histoire des Français, je trouve cela légitime de leur permettre d'en devenir actionnaires », s'enthousiasme le ministre de l'Économie Bruno Le Maire qui rêve de faire de cette privatisation un « succès populaire ». Le coup d'envoi pour acheter les 191 millions d'actions sera donné dans moins d'une semaine, le 7 novembre. Les particuliers auront quelques jours, jusqu'au 19 novembre à 20 heures, pour se positionner. Voici nos conseils si vous hésitez à franchir le pas.Comment se procurer une action ?Le démarchage pour vous inciter à participer à cette opération est interdit. C'est à vous de vous rapprocher de votre intermédiaire financier, votre banquier ou votre courtier, qui réalisera l'opération.Le prix de l'action de la FDJ n'est pas encore connu. Stéphane Pallez, la patronne de l'entreprise a indiqué qu'il serait « plutôt dans les ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer