1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Primaire de la gauche : Finkielkraut en pince pour Valls
Le Point18/01/2017 à 18:25

Alain Finkielkraut, philosophe et écrivain français, membre de l'Académie française.

Des sondages en baisse, une gifle qui a fait le tour des médias traditionnels et sociaux, un deuxième débat où il a été la cible des autres prétendants..., Manuel Valls connaît une fin de campagne pour la primaire de la gauche compliquée. À la veille de l'utime débat et avant le premier tour de dimanche, il pourra néanmoins compter sur le potentiel soutien d'un philosophe et académicien populaire : Alain Finkielkraut. L'auteur de La Défaite de la pensée l'annonce dans l'émission Zemmour et Naulleau, diffusée mercredi soir sur Paris Première.

"Il est possible ? ma décision n'est pas encore prise ? que je vote pour lui !" lance l'écrivain, expliquant que l'ancien Premier ministre "a su tenir sur la question essentielle de la laïcité une position intransigeante". "Mais je ne le ferais pas la joie au c?ur parce que la réforme de l'école qui s'est faite sous son gouvernement a été le dernier clou dans le cercueil. Je n'oublie pas cela", nuance-t-il devant Éric Naulleau et Éric Zemmour.

"La bonne campagne" de Fillon

Si Alain Finkielkraut révèle aux deux chroniqueurs ne pas être allé voter à la primaire de la droite, il assure en revanche que celle organisée par la gauche (qui se déroule les 22 et 29 janvier) l'intéresse.

L'essayiste juge également plusieurs autres prétendants à la présidentielle. Mélenchon ? "Je considère que c'est un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer