Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Prévenir le danger avec des capteurs faciaux embarqués dans la voiture ?

RelaxNews19/03/2014 à 13:06

Sensor for Driver State Estimation Volvo

(Relaxnews) - Volvo est en train de développer un système de détection qui pourrait automatiquement prendre la main sur la conduite lorsqu'il remarque que le conducteur est distrait, fatigué ou sur le point de s'endormir.

Ce système recourt à des capteurs intégrés au tableau de bord pouvant capturer des informations provenant de lumières infrarouges projetées sur le visage du conducteur.

Invisibles à l'oeil nu, ces lumières aident les capteurs à détecter si les yeux sont ouverts ou fermés, mais aussi la position de la tête du conducteur et son inclinaison (s'il regarde droit devant lui, les rétros, le tableau de bord...).

"Puisque la voiture est capable de détecter si le conducteur ne fait pas attention, les systèmes de sécurité peuvent être adaptés plus efficacement. Par exemple, le système d'aide peut être activé plus tard si le conducteur est concentré, et plus tôt si son attention est dirigée ailleurs", explique Per Landfors, ingénieur Volvo Cars en charge du projet.

Cette technologie est déjà embarquée dans des véhicules de test du constructeur suédois et peut s'intégrer à bon nombre de systèmes de sécurité déjà développés par la firme, comme ceux qui permettent de rester dans sa voie, de réguler sa vitesse, de freiner automatiquement ou d'être alerté en cas de collision.

Mais ce n'est qu'un début. Le fait de pouvoir détecter la position de la tête du conducteur pourrait améliorer bon nombre de fonctionnalités, comme par exemple le fait de monter ou baisser automatiquement la hauteur du siège, du volant et des rétroviseurs en fonction de la taille de celui qui conduit. Les phares et les lumières intérieures pourraient aussi se déclencher automatiquement en fonction d'où regarde le conducteur à un instant T.

Volvo figure parmi les constructeurs pionniers en matière de technologie de conduite autonome qui permettront bientôt d'embarquer de telles fonctionnalités aux voitures grand public.

En plus de ce système, actuellement développé en partenariat avec la Chalmers University of Technology, PSA Peugeot Citroën travaille sur un système de reconnaissance d'émotions avec l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) qui pourra identifier la frustration ou la colère ressentie par le conducteur et adapter la conduite en fonction.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.