Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Présidentielle en Equateur, la gauche en danger.

Reuters19/02/2017 à 08:24
    par Alexandra Ulmer et Yury Garcia 
    QUITO, 19 février (Reuters) - Le premier tour de l'élection 
présidentielle en Equateur, dimanche, se jouera entre un allié 
du président sortant, Rafael Correa, et un ancien banquier 
conservateur désireux de mettre fin à dix ans de pouvoir de 
gauche dans le petit pays andin. 
    L'ancien vice-président Lenin Moreno, 63 ans, est donné 
premier dans les sondages d'opinion, mais le candidat de la 
coalition de gauche au pouvoir ne rassemblerait pas les 
suffrages requis pour obtenir une victoire dès le premier tour. 
    Un second tour le 2 avril est donc probable face au candidat 
de l'opposition, Guillermo Lasso, 61 ans. Cet ancien président 
du Banco de Guayaquil promet de rompre avec le socialisme et 
pourrait rassembler les différentes factions de l'opposition. 
    Le dernier sondage Cedatos ce mois-ci attribuait à Lenin 
Moreno 32,3% des intentions de vote, contre 21,5% pour Guillermo 
Lasso. Pour remporter la présidentielle dès le premier tour, un 
candidat doit obtenir plus de 40% des bulletins valides et une 
différence de dix points avec son premier concurrent. 
    Une victoire de Guillermo Lasso en Equateur renforcerait le 
retour de la droite en Amérique latine, après le basculement de 
l'Argentine, du Brésil et du Pérou ces dix-huit derniers mois. 
    Lors d'une interview à Reuters dans sa ville natale, 
Guayaquil, Guillermo Lasso a promis, s'il est élu, de mettre à 
la porte de l'ambassade d'Equateur au Royaume-Uni le fondateur 
de WikiLeaks, Julian Assange, qui fuit la justice suédoise. 
    Il est partisan d'adopter une position de fermeté à l'égard 
du gouvernement socialiste de Nicolas Maduro au Venezuela, en 
pleine crise économique, un régime jusqu'à présent étroitement 
lié à l'Alianza País de Rafael Correa. 
    Sur le plan intérieur, il promet de baisser les impôts et de 
rétablir la croissance à un niveau de 5% d'ici 2021, après une 
année 2016 de récession susceptible de se prolonger en 2017. 
     
    "RÉVOLUTION CITOYENNE" 
    Lenin Moreno, de son côté, défend l'héritage de la gauche au 
pouvoir depuis une décennie, marquée notamment par une 
amélioration du niveau de vie des Equatoriens et une 
modernisation des services publics. 
    Il promet d'augmenter les dépenses sociales tout en 
arrondissant les angles de la "révolution citoyenne" promise par 
Rafael Correa lors de sa première élection en 2006, ternie par 
des scandales de corruption et mise en difficulté par la chute 
des prix du baril de pétrole. 
    La lutte contre la corruption est au coeur de son programme, 
après un scandale au sein de la compagnie pétrolière nationale, 
et plus largement l'affaire du conglomérat brésilien Odebrecht 
qui n'a pas épargné Quito. 
    Paraplégique depuis 1998 après avoir été touché par balle 
lors d'une attaque à main armée, Lenin Moreno a en outre fait 
campagne sur un meilleur accès à l'emploi et des avantages 
sociaux pour les Equatoriens frappés de handicap. 
    Le prochain président prendra ses fonctions le 24 mai, pour 
un mandat de quatre ans. Rafael Correa, qui est âgé de 53 ans, 
prévoit pour sa part de déménager en Belgique avec son épouse 
belge. 
 
 (Julie Carriat, édité par Gilles Trequesser) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.