1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Présidentielle en Algérie : des appels au boycott devant des bureaux de vote français
Le Parisien07/12/2019 à 23:44

Présidentielle en Algérie : des appels au boycott devant des bureaux de vote français

En Algérie comme en France, le scrutin présidentiel organisé par le pouvoir en place suscite une grande hostilité. Ce samedi, jour d'ouverture du vote dans l'Hexagone, des manifestations ont eu lieu devant les consulats de plusieurs villes, dont Bobigny (Seine-Saint-Denis), Nanterre (Hauts-de-Seine), Paris, Reims (Marne) ou encore Saint-Étienne (Loire).« Traîtres ». C'est le mot qui est revenu le plus souvent dans la bouche de ces opposants au régime à l'encontre de leurs compatriotes ayant choisi de participer à l'élection. Parfois, le vocabulaire employé fut encore plus cru. À Bobigny (Seine-Saint-Denis), où quelque 150 manifestants étaient réunis, « les gens qui venaient voter ont été copieusement insultés », a décrit une source policière. La diaspora algérienne en région parisienne mobilisée en force pour dénoncer la mascarade électorale avec des sit-ins devant ts les bureaux de vote dès 8h00. Taux de participation très faible, personnes âgées principalement. Plus de policiers/CRS que d'électeurs. #Algérie #Hirak pic.twitter.com/oz6kGt9wz3-- Amina Afaf Chaieb ?? ????? (@aminaafafchaieb) December 7, 2019 Les cinq candidats en lice sont perçus par beaucoup d'Algériens comme des « clones » du système de l'ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika. « Nous sommes ici comme nos concitoyens et confrères en Algérie pour rejeter l'interférence du militaire dans le politique et demander que le pouvoir revienne aux civils », a expliqué Moussaab, présent pour sa part devant le consulat à Paris.Un service de sécurité à Saint-ÉtienneUne centaine de personnes ont également protesté dans le calme à Nanterre. À Saint-Étienne, un service de sécurité privée était présent à l'entrée du consulat pour faciliter l'accès des votants, tandis que des policiers surveillaient la manifestation à distance. Ceux qui pénétraient dans le bâtiment pour participer au scrutin étaient filmés au ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer