Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Présidentielle : Anne Hidalgo, une "bonne candidate" et une "excellente présidente", selon Olivier Faure et Carole Delga
information fournie par Boursorama avec Media Services06/07/2021 à 11:00

De son côté, la maire de Paris a donné "rendez-vous à la rentrée" pour une éventuelle candidature.

La maire de Paris Anne Hidalgo, le 7 avril 2021. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

La maire de Paris Anne Hidalgo, le 7 avril 2021. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

A moins d'un an de la prochaine élection présidentielle, si le Rassemblement national, le Parti communiste français et La France insoumise ont d'ores et déjà désigné leur candidat, le Parti socialiste, lui, cherche encore son ou sa prétendante. Et les appels se multiplient en direction de la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo.

Dans une tribune intitulée "Nous c'est Anne !" publiée la semaine dernière, 200 élus ont appelé la dirigeante de la capitale française à annoncer sa candidature pour l'Elysée. "Je l'ai dit à plusieurs reprises, je pense qu'Anne Hidalgo serait une excellente présidente de la République ", a de nouveau affirmé mardi 6 juillet sur Europe 1 le premier secrétaire du PS Olivier Faure.

Un avis partagé par Carole Delga, la présidente socialiste toute juste réélue de la région Occitanie. "Anne Hidalgo serait une bonne candidate pour la présidence de la République", a-t-elle déclaré mardi sur franceinfo , soulignant que la maire de Paris "connaît la réalité de vie de nos concitoyens" et est "une battante". Selon Carole Delga, son mandat de maire de la capitale est "à la fois un défaut et une qualité", le rôle pouvant "agacer". " Je pense qu'elle peut agacer, mais à chaque fois, l'avenir lui a donné raison " notamment sur les questions écologiques, a-t-elle relevé. "Elle a été précurseur sur les questions écologiques (...) et elle incarne cette sociale-écologie", a-t-elle estimé.

De son côté, Anne Hidalgo a donné "rendez-vous à la rentrée" pour une éventuelle candidature à la présidentielle. "A la rentrée nous serons dans un autre temps politique, dans un autre moment aussi par rapport à cette décision (de se présenter ou pas, NDLR) et je prendrai mes responsabilités", avait-elle indiqué début juillet. Dans l'intervalle, celle qui a entamé en février une série de déplacements en régions va également rassembler, le 12 juillet à Villeurbanne, des élus et maires de gauche. "Une étape de travail sur le fond" pour construire une "nouvelle offre politique" et faire "des propositions très anglées sur l'égalité sociale, le logement", mais aussi "la question du travail et du salaire", ou "l'écologie comme moteur de transformation économique", a indiqué l'élue socialiste.

10 commentaires

  • 06 juillet14:20

    Elle va transférer les villes à la campagne