1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Présidentielle : 77% des Français ne souhaitent pas que Hollande se représente

Le Parisien23/05/2015 à 13:12

Présidentielle : 77% des Français ne souhaitent pas que Hollande se représente

François Hollande a des fourmis dans les jambes. Le chef de l’Etat a déminé le congrès du PS, mais la route vers l’élection présidentielle de 2017 est encore longue, et la course d’obstacles loin d’être terminée. Selon le sondage Odoxa réalisé pour notre journal et i  télé, 77 % des Français ne souhaitent pas qu’il se présente à nouveau dans deux ans.

Certes, l’horizon se dégage à gauche avec la cinglante défaite, jeudi soir lors du vote interne sur les motions, des frondeurs du PS. « L’idée d’organiser des primaires à gauche pour 2017 est désormais définitivement enterrée », claironne un conseiller présidentiel. Après trois années de cauchemars électoraux, l’essentiel était d’éviter d’être sanctionné par les socialistes eux-mêmes. « La première condition, c’était de stabiliser. C’est fait », se satisfait ainsi le secrétaire d’Etat Thierry Mandon. « Désormais, il n’y a plus de doute possible », renchérit Jean-Marie Le Guen, chargé des Relations avec le Parlement. Mais la modération avec laquelle François Hollande et Manuel Valls ont pris le résultat en dit long sur la fragilité de l’édifice. Moins d’un socialiste sur deux s’est en effet déplacé. « C’est un vote de légitimité, pas un blanc-seing », reconnaît-on dans l’entourage du chef de l’Etat. Ce que notre sondage vient d’ailleurs conforter. Seulement 44 % des sympathisants de gauche souhaitent que François Hollande brigue un second mandat. C’est 16 points de plus qu’en octobre 2014 (28%), mais cela reste minoritaire.

Raison de plus pour ne pas traîner en route alors que Nicolas Sarkozy, le week-end prochain, s’apprête à transformer le congrès de l’UMP en véritable show. Les Français l’ont bien vu. Pour 58 % d’entre eux, François Hollande est entré en campagne. Qu’il est loin, le temps où, un soir de février 2012 devant 10 000 supporteurs survoltés au Grand-Quevilly ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ppetitj
    24 mai11:18

    Ce ne sont pas des chiffres PS, alors ils ne les comprennent pas...

    Signaler un abus

  • saggy
    24 mai09:40

    Hollande a fini son mandat ... il va maintenant nous promettre ce qu'il pourrait encore faire mais qu'il fera si il est élu et y aura toujours des crédules pour croire .. le "moi je" et ses promesses sans lendemain !

    Signaler un abus

  • saggy
    24 mai09:37

    eh eh moi aussi !! çà fait 1 de + dans les 77 %

    Signaler un abus

  • V.BENACE
    23 mai22:25

    Il ne sera pas au second tour.Valls pourrait l'être.

    Signaler un abus

  • M8032984
    23 mai22:23

    Nous y voilà, c'est la grande braderie hollandistique : les valeurs, la culture, l'écologie, l'énergie ... tout doit disparaître d'ici 2017 !!! Réveillez-vous !!! Avant qu'il ne soit trop tard !!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer