Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen confirme sa candidature
Boursorama avec Media Services09/04/2021 à 13:41

Il s'agit de sa troisième candidature, après 2012 et 2017.

Marine Le Pen, à Paris, le 9 mars 2021 ( AFP / ALAIN JOCARD )

Marine Le Pen, à Paris, le 9 mars 2021 ( AFP / ALAIN JOCARD )

En déplacement dans le Nord pour soutenir le candidat du RN aux élection réginales, Marine Le Pen a profité d'une intervention devant les caméras pour confirmer sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, faisant valoir les études d'intentions de vote qui la renvoient au second tour.

Le Pen se présente en "candidate solide"

"Dès quelques mois après l'élection, un sondage était intervenu pour dire que les éledcteurs me remettraient au second. Depuis, tous les sondages redisent la même chose. J'en ai tiré la conclusion qu'au-delà un débat raté après une belle campagne, les Français comprenaient que le fond était essentiel et que la candidate était solide" , a t-elle estimé. "C'est la raison pour laquelle je suis candidate devant vous", a t-elle déclaré, vendredi 9 avril.

A un an de la prochaine élection présidentielle, la finaliste du dernier scrutin dessine progressivement les contours de son programme. Mercredi, elle a défendu son programme de politique étrangère, à l'occasion d'une conférence de presse organisée par l'Association des journalistes parlementaires. Elle y a prôné une politique étrangère "à équidistance" des Etats-Unis et de la Russie, estimant que l'Otan devait désormais combattre "l'islamisme" et non plus se "protéger militairement de la Russie".

La candidate à l'Elysée a souhaité, en se réclamant du gaullisme, "refermer" une "parenthèse faite de soumissions, de perte d'indépendance, de perte de fierté même parfois". Il s'agit "de retrouver une France cheffe des pays non alignés, réussissant à avoir des relations en même temps cordiales mais fermes avec les grandes puissances de ce monde (...) multipolaire", et à "se tenir à équidistance, sans agressivité parfaitement inutile, et en l'occurrence inefficace à la défense de nos intérêts, avec les Etats-Unis ou avec la Russie, mais aussi la Chine et l'Inde", a ainsi développé la présidente du Rassemblement national.

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    09 avril14:48

    M3425257 " Faut il être NIAIS pour ne pas imaginer cela ? " il faut surtout être niais pour le penser !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer