1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Près de six tonnes de cannabis saisies dans les Bouches-du-Rhône
Reuters27/07/2015 à 13:44

(Actualisé avec déclarations François Hollande) MARSEILLE, 27 juillet (Reuters) - Trois hommes soupçonnés d'alimenter un important trafic de drogue ont été interpellés dimanche à Marseille et à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) au cours d'une opération qui a permis la saisie de près de six tonnes de cannabis, a annoncé lundi Bernard Cazeneuve. Il s'agit de la plus grosse saisie de cannabis en France par les forces de police depuis 2011, précise le ministre de l'Intérieur qui s'est rendu à Marseille avec François Hollande à la mi-journée. "C'est un trafic international", a déclaré le chef de l'Etat à la presse, saluant la coopération avec les autorités marocaines et espagnoles. "On ne sait pas si les drogues qui ont été saisies n'auraient pas été envoyées ensuite dans d'autres pays, on pense à l'Italie". Au cours de la perquisition de la villa occupée par les trois individus, les policiers ont découvert 5,64 tonnes de résine de cannabis, selon le communiqué du ministère de l'Intérieur. La fouille d'un véhicule a également permis de trouver 150 kg de drogue supplémentaires. "Ce sont des trafiquants, pour ceux qui ont été arrêtés, qui sont domiciliés dans la région parisienne mais qui visiblement avaient des complicités ici, il y avait un domicile qui avait été choisi pour accueillir cette drogue et pour la distribuer", a indiqué François Hollande. "Ce sont maintenant les complices qu'il nous faut rechercher, trouver et faire condamner". "L'enquête n'est pas finie", a-t-il ajouté, "mais c'est vrai qu'il va y avoir par des recoupements qui vont pouvoir être faits et par les informations qui ont déjà été recueillies des conséquences directes sur un certain nombre de trafiquants qui aujourd'hui doivent s'inquiéter". (Jean-François Rosnoblet, avec Marine Pennetier à Paris, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • UBOAT
    27 juillet14:07

    c'est bien évidement beaucoup plus facile que de régler les vrais problèmes, genre les Agriculteurs, c'est tellement plus simple de ce balader à Marseille, bon restaurant et ensuite retour au palais ou bien un petit tour à Mougin ... ?

    Signaler un abus

  • UBOAT
    27 juillet14:04

    Audacieuxorgeuilleux 1er crois une fois de plus au père Noel, 6 tonnes, LOL et re LOL, il est vraiment complètement déconnecté de la réalité ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer