Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Près de 4.000 soldats russes présents en Syrie-Responsables US

Reuters04/11/2015 à 22:22

WASHINGTON, 4 novembre (Reuters) - Près de 4.000 soldats russes sont présents en Syrie, mais ni leur présence ni les bombardements de l'aviation russe ne se sont traduits par des avancées significatives de l'armée gouvernementale, selon des responsables et experts américains. L'armée russe, présente depuis des décennies chez son allié syrien, disposait d'environ 2.000 hommes en Syrie au début de sa campagne de frappes aériennes, le 30 septembre. Selon trois responsables américains, les soldats russes ont essuyé des pertes. Ces sources, qui ont eu connaissance de rapports rédigés par les services de renseignements américains ne savent cependant pas combien de militaires russes ont été tués ou blessés. Le ministère russe des Affaires étrangère a refusé de s'exprimer sur les effectifs présents en Russie et sur les pertes que l'armée a enregistrées. Selon le Kremlin, les soldats russes ne sont pas engagés dans les combats au sol, même si des instructeurs et des conseillers sont présents au côté de l'armée syrienne. Le seul décès reconnu par le gouvernement russe est celui d'un militaire qui se serait suicidé, une version dont doute la famille du soldat. La principale base russe est située à l'aéroport international de Lattaquié. Tous les avions russes déployés pour appuyer l'armée syrienne et les miliciens chiites venus de l'étranger décollent de cette base aérienne, selon un responsable du Pentagone. Trois autres sites, à Hama, Sharyat et Tiyas, servent de base aux hélicoptères russes de combat. La flotte aérienne russe en Syrie est composée de 34 avions et 16 hélicoptères, a précisé le responsable. L'offensive menée par le gouvernement semble destinée à sécuriser l'emprise du régime de Bachar al Assad sur une Syrie resserrée allant d'Alep, dans le nord, jusqu'à Damas, en passant par Hama et Homs. Malgré l'intensité des bombardements russes, les troupes gouvernementales n'ont pas réalisé d'avancées notables sur le terrain, disent des responsables américains et des experts indépendants. Parmi les raisons expliquant la lenteur de leur progression, figurent les lourdes pertes enregistrées par l'armée gouvernementale dont les chars et autres véhicules blindés constituent des cibles de choix pour les rebelles équipés de missile TOW de fabrication américaine et livrés aux insurgés par l'Arabie saoudite. "L'impact s'est révélé insuffisant pour réaliser une percée significative dans les lignes des forces de l'opposition, sauf au sud d'Alep", déclare Yezid Sayigh, expert au Carnegie Middle East Center, un institut basé à Beyrouth. Selon un expert américain du renseignement, l'offensive de l'armée gouvernementale peut encore réussir, mais si elle reste trop longtemps dans l'impasse, le président russe risque de devoir envisager d'autres options. "Si les offensives pro-gouvernementales patinent ou si leurs gains restent minimes, Poutine pourrait se voir contraint de réfléchir à l'accroissement de la présence militaire russe", dit-il. (Jonathan Landay, Phil Stewart et Mark Hosenball,; Nicolas Delame pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.