Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Première visite d'Etat du président afghan au Pakistan

Reuters14/11/2014 à 15:34

(Précisions, armée pakistanaise) ISLAMABAD, 14 novembre (Reuters) - Le nouveau président afghan, Ashraf Ghani, est arrivé vendredi au Pakistan pour sa première visite en tant que chef d'Etat, afin de tenter d'améliorer les relations passablement dégradées entre les deux pays. A l'occasion de cette visite de deux jours, l'armée pakistanaise a souligné que la sécurité des deux pays voisins était "inextricablement liée". Afghanistan et Pakistan s'accusent mutuellement d'autoriser les insurgés islamistes à se servir de leurs territoires respectifs comme des bases arrière à partir desquelles ils fomentent et mènent des attentats meurtriers. Sur Twitter, le général Asim Bajwa, chef du service de relations publiques de l'armée pakistanaise, souligne que la visite de Ghani se déroule dans une atmosphère positive et que les discussions se concentreront notamment sur la coopération militaire afin d'assurer la sécurité à la frontière commune. "Sécurité, stabilité, un objectif partagé. Notre sécurité est inextricablement liée", écrit-il. Ashraf Ghani a rencontré le ministre pakistanais des Finances Ishaq Dar et les deux hommes sont convenus de doubler en deux ans les relations commerciales bilatérales, à cinq milliards de dollars, précise un communiqué afghan. Les discussions entre Ashraf Ghani, en fonction depuis septembre, et le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif porteront sur des sujets variés, a indiqué un porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères. "La paix et la stabilité, tout ce qui a trait à la coopération bilatérale, l'engagement politique, la coopération économique et le programme de formation, toutes ces questions seront sur la table", a dit Tasnim Aslam. L'une des principales préoccupations du Pakistan est l'influence grandissante en Afghanistan de sa rivale l'Inde alors que le retrait des troupes combattantes de l'Otan doit s'achever à la fin de l'année. Suivant un accord bilatéral, l'Inde a contribué à l'entraînement de centaines d'officiers de sécurité afghans. Islamabad a réagi en proposant à l'Afghanistan un programme d'entraînement militaire au niveau des brigades mais les Afghans ont refusé la proposition, soupçonnant les Pakistanais d'abriter des insurgés afghans. Le gouvernement de Kaboul a, en outre, demandé à plusieurs reprises que lui soit livré le mollah Abdoul Ghani Baradar, numéro deux des taliban afghans, capturé au Pakistan en 2010. Les Afghans estiment qu'il pourrait jouer un rôle essentiel dans les négociations de paix. Sharif aborde cette rencontre dans une position de faiblesse politique, son gouvernement étant l'objet de contestations, et après avoir eu maille à partir avec les militaires, acteurs essentiels dans le jeu politique pakistanais qui estiment que la sécurité et la diplomatie relèvent de leur domaine. (Katharine Houreld; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.