Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Première "liste rouge" de la flore en France : 512 espèces en danger

RelaxNews23/10/2012 à 17:48

Andrejs Pidjass/shutterstock.com

(AFP) - Le Panicaut vivipare ou encore le Saxifrage oeil-de-bouc sont deux des 512 plantes en danger de disparition en France, selon la première "liste rouge" des espèces menacées de la flore en métropole, qui met en cause urbanisation, pollution et pratiques agricoles.

Cet inventaire a été coréalisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dont les "listes rouges" concernant faune et flore sont des inventaires de référence au niveau mondial pour évaluer l'érosion de la biodiversité qui atteint des niveaux jugés très inquiétants.

L'état des lieux en France a porté sur l'ensemble de la flore à l'exception des mousses et des fougères. "La majorité des plantes", précise à l'AFP Florian Kirchner du comité français de l'UICN.

L'étude couvre 1.048 espèces, sous-espèces et variétés, "parmi les plus rares de France", souligne M. Kirchner. "Elles sont toutes des composants essentiels des écosystèmes, mais en plus, elles ont une valeur patrimoniale importante et peuvent être des indices de la qualité de leur milieu", ajoute-t-il.

Parmi elles, 512 sont "menacées de disparition", indiquent l'UICN, le Muséum national d'Histoire naturelle et la Fédération des conservatoires botaniques nationaux dans un communiqué.

Quarante-neuf sont en "danger critique", 110 en "danger" et 353 sont "vulnérables".

Ces critères sont établis en fonction de facteurs biologiques associés à la taille de la population de l'espèce, son taux de déclin, l'aire de sa répartition géographique et son degré de fragmentation sur cette aire.

"La destruction et la modification des milieux naturels figurent au rang des principales menaces", expliquent les trois organismes.

Ainsi, le Panicaut vivipare, une petite plante à fleurs bleues, "victime de l'urbanisation" et de "l'abandon du pâturage extensif", a vu presque toutes ses localités disparaître depuis 40 ans et a été classé en danger critique.

Le Saxifrage oeil-de-bouc, plante vivace aux pétales jaune doré, affecté par "la pollution des milieux humides ou leur drainage", est également en haut du classement.

73 espèces endémiques

Par ailleurs, "l'abandon des pratiques agricoles traditionnelles est à l'origine de la régression de nombreuses espèces" comme l'Alsine Sétacée, petite plante aux fleurs blanches classée "en danger", car elle subit "l'envahissement par les broussailles des pâturages délaissés".

Parmi les plantes menacées, 73 espèces sont strictement endémiques du territoire métropolitain. "Si elles disparaissent de France, elles disparaissent du monde", souligne M. Kirchner.

Des livres rouges de la faune et de la flore avaient été publiés il y a une quinzaine d'années. Mais "cette liste rouge permet désormais de disposer d'un nouvel état des lieux à jour, beaucoup plus complet et réalisé selon les critères de référence au niveau mondial", précise le communiqué, qui souligne qu'elle va "contribuer à établir des priorités d'actions" pour protéger certaines espèces.

"Le travail de synthèse et d'évaluation a duré trois ans", explique M. Kirchner. "Mais les données ont été accumulées depuis une quinzaine d'années par les conservatoires botaniques. Il faut s'imaginer des dizaines de botanistes partout en France, remplissant des carnets de note, qui reviennent chaque année pour évaluer l'évolution des populations".

Près d'un tiers des espèces végétales et animales est aujourd'hui menacé d'extinction dans le monde, selon l'UICN, et elles disparaissent jusqu'à 1.000 fois plus vite que ce qui était connu jusqu'ici, selon les scientifiques.

L'érosion de la biodiversité menace les conditions d'existence de milliards d'êtres humains.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.