Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Première frappe française contre l'Etat islamique en Irak

Reuters19/09/2014 à 14:35

PREMIER BOMBARDEMENT FRANÇAIS EN IRAK CONTRE L'ÉTAT ISLAMIQUE

PARIS (Reuters) - La France a effectué vendredi matin une première frappe aérienne contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak, a annoncé François Hollande, qui précise qu'il y aura d'autres opérations dans les prochains jours.

"Ce matin à 9h40 nos avions Rafale ont mené une première frappe contre un dépôt logistique des terroristes de l'organisation Daech dans le nord-est de l'Irak", déclare le chef de l'Etat français dans un communiqué.

L'objectif a été "entièrement détruit", précise-t-il. "D'autres opérations se poursuivront dans les prochains jours."

François Hollande avait annoncé jeudi qu'il avait décidé de "répondre à la demande des autorités irakiennes pour (leur) accorder (un) soutien aérien".

Il avait précisé que la France agirait "dans un délai court", dès que des cibles auraient été identifiées.

"Nous n'irons pas au-delà, il n'y aura pas de troupes au sol et nous n'interviendrons qu'en Irak", avait-il ajouté en précisant que la France n'opérerait pas en Syrie.

Le ministère de la Défense a précisé que le dépôt logistique se situait dans la région de Mossoul, qui est aux mains des combattants de l'Etat islamique, et qu'il avait été repéré par les missions de reconnaissance et de renseignement effectuées cette semaine par l'aviation française.

DEUX RAFALE ET UN RAVITAILLEUR

Le raid a été conduit "en coordination avec les autorités irakiennes et les alliés présents dans la région", ajoute le ministère dans un communiqué.

Le dispositif était constitué de deux avions de chasse Rafale équipés de bombes air-sol guidées laser GBU 12, d'un avion de ravitaillement C-135 FR de l'armée de l'air et d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, chargé d'assurer le volet renseignement de cette mission et la première évaluation des frappes.

Les Etats-Unis ont commencé début août à bombarder des positions de l'Etat islamique dans le nord de l'Irak. Barack Obama a déclaré que les frappes aériennes seraient la principale contribution des Etats-Unis à la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique, avec la coordination de la coalition.

Une vingtaine de pays ont annoncé mardi dernier, au lendemain de la conférence de Paris sur l'Irak, leur intention de participer à cette coalition mais la plupart restent vagues sur le rôle spécifique qu'ils entendent jouer.

Barack Obama a dit vendredi que plus de 40 Etats, dont des pays arabes, ont désormais accepté d'y participer.

Le Parlement sera informé la semaine prochaine par le Premier ministre, Manuel Valls, des conditions de l'engagement des forces françaises aux côtés de l'armée irakiennes et des Peshmerga kurdes contre Daech, dit-il dans son communiqué.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.