Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Premier vol réussi pour le petit lanceur européen Vega

Reuters13/02/2012 à 18:22

VEGA DÉCOLLE DE GUYANE

KOUROU, Guyane française (Reuters) - La première fusée Vega, le plus petit des trois lanceurs utilisés à partir du centre spatial de Kourou, en Guyane française, a effectué lundi avec succès son vol inaugural pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA).

La fusée a décollé du site de lancement de Kourou à 07h00, heure locale (11h00 GMT), et la mission a duré 90 minutes. Comme prévu, neuf satellites ont été mis en orbite par ce lanceur qui complète les services du lanceur lourd Ariane 5 et de celui de catégorie moyenne Soyouz.

"Un nouveau membre de la famille des lanceurs (européens) est né", a dit Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'Agence spatiale européenne. "Il s'agit du début d'une nouvelle vie opérationnelle que nous espérons longue et réussie".

Au bout de 55 minutes, Vega a placé sur orbite le satellite Lares, développé par l'agence spatiale italienne pour mesurer le phénomène de distorsion du temps provoqué par la rotation de la Terre.

Puis, le microsatellite de recherche ALMASat-1, développé par l'Université de Bologne à des fins d'expérimentation a été lui aussi mis en orbite, en même temps que sept nanosatellites scientifiques réalisés par les universités membres de l'ESA.

Le consortium européen Arianespace voit dans ce lanceur, plus léger qu'Ariane 5 ou la fusée russe Soyouz, le moyen de se développer sur le marché des petits satellites d'observation de la Terre, où la demande est de plus en plus forte.

GAMME COMPLÈTE

Laurent Wauquiez, ministre français de l'Enseignement supérieur et de la Recherche chargé de l'Espace, a estimé qu'avec Vega l'Europe disposait désormais d'une "gamme complète de lanceurs" et renforçait "son autonomie d'accès à l'espace".

Le dernier-né des lanceurs européens aura mis une décennie pour voir le jour. Son développement a débuté en 2003 et a associé sept États membres de l'ESA (Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Suède et Suisse).

Il est destiné aux satellites de petite taille, entre 300 et 2500 kg. Vega répond principalement aux exigences d'un marché des satellites scientifiques de plus en plus miniatures et économes.

Le programme de développement de Vega aura coûté plus d'un milliard d'euros, en comptant les vols inauguraux. Un budget assumé à près de 60% par l'Italie, le deuxième contributeur étant la France avec une participation de près de 25%.

Ce premier lancement - le seul de l'année - doit permettre de valider l'ensemble de lancement Vega en vue d'une exploitation commerciale sur le marché international dans ce créneau très porteur des petits satellites.

"Nous avons pris un bon départ puisque nous avons déjà signé deux contrats commerciaux de lancement", a déclaré lundi Jean-Yves Le Gall, directeur général d'Arianespace.

Chaque Vega coûtera environ 30 à 40 millions d'euros.

Jessy Xavier, avec Alex Miles, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.