Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Premier cas de guérison fonctionnelle du VIH chez un nouveau-né

Reuters04/03/2013 à 08:52

par Julie Steenhuysen

CHICAGO (Reuters) - Une enfant contaminée à la naissance par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) a été guérie à l'aide d'une trithérapie antirétrovirale précoce, ont annoncé dimanche des chercheurs américains.

Il s'agit du premier cas de guérison fonctionnelle chez un nouveau-né -un cas déjà très rare chez l'adulte- où le système immunitaire de l'organisme du patient parvient à contrôler le virus sans traitement.

De nouveaux tests devront être pratiqués pour voir si ce traitement peut s'appliquer à d'autres enfants à haut risque.

La seule guérison complète officielle est celle de Timothy Ray Brown. Chez ce patient, le virus a été totalement éradiqué en 2007 à l'aide d'une greffe de moelle osseuse d'un donneur porteur d'une mutation génétique rare de résistance à l'infection par le VIH.

L'enfant, originaire du Mississippi, est née d'une mère séropositive non traitée.

Elle a été prise en charge par la pédiatre Hannah Gay de l'hôpital universitaire de Jackson et a reçu une trithérapie moins de 30 heures après sa naissance, avant même que les examens en laboratoire confirment qu'elle était infectée.

L'enfant a été traitée régulièrement pendant 18 mois avant de disparaître pendant dix mois durant lesquels elle n'a pas été soignée. A son retour, les médecins ont effectué des examens sanguins standard qui n'ont pas détecté la présence de VIH.

Les chercheurs, conduits par Deborah Persaud, virologue à l'université John Hopkins de Baltimore, estiment que la précocité du traitement antirétroviral a probablement permis la guérison fonctionnelle de l'enfant en empêchant le virus de former des réservoirs viraux cachés.

Ces réservoirs relancent l'infection chez les patients qui stoppent les antirétroviraux et expliquent pourquoi la plupart des individus ont besoin d'un traitement toute leur vie.

Les résultats de ces travaux ont été présentés dans le cadre de la 20e conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes à Atlanta.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.