Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Premier "bain de jouvence" pour Jack Lang dans les Vosges

Reuters12/01/2012 à 20:24

par Gilbert Reilhac

SAINT-DIE-DES-VOSGES, Vosges (Reuters) - Moins d'une semaine après avoir été investi par les militants socialistes comme candidat aux élections législatives dans la seconde circonscription des Vosges, Jack Lang a pris jeudi un "bain de jouvence" à Saint-Dié, un retour aux sources selon lui.

L'ancien ministre s'est défendu des accusations de parachutage lancées par l'UMP en rappelant sa naissance à Mirecourt, dans les Vosges, voici un peu plus de 72 ans et la trentaine d'années de sa vie, dont l'enfance et l'adolescence, passées à Nancy, l'une des deux capitales de la Lorraine.

"C'est d'une certaine manière un bain de jouvence", a-t-il plaisanté en réponse aux attaques sur son âge qui est largement au-delà de celui de la retraite pour la majorité des Français.

"Je me sens ici chez moi et, par ailleurs, personne ne m'a désigné d'en haut. C'est la base qui m'a choisi", a-t-il ajouté en référence au vote des socialistes locaux qui l'ont désigné samedi dernier à l'unanimité moins quatre abstentions.

Le représentant particulier de François Hollande pour les questions internationales dans l'équipe du candidat socialiste pour l'élection présidentielle a débuté sa visite par un déjeuner au "Grand café" avec Christian Pierret, maire socialiste de cette ville de 22.000 habitants.

Vêtu d'un élégant costume bleu et d'une chemise à carreaux, sans pardessus malgré le temps frisquet, le candidat et le maire ont visité la cathédrale et le musée qui lui est accolé, façon de débuter la campagne par une révision accélérée d'une histoire plus riche que l'actuel présent économique.

Christian Pierret a rappelé la contribution du ministre de la Culture de François Mitterrand à l'achèvement de la restauration de l'édifice religieux, dynamité par l'armée allemande en 1945 et reconstruit depuis à l'identique.

LES VOSGES OU LA PLACE DES VOSGES ?

"Il est venu souvent à Saint-Dié. Il nous a aidés à financer les vitraux", a-t-il insisté.

Un arrêt devant la carte du monde imprimée à Saint-Dié en 1507, la première qui nomma le nouveau continent "America", en référence aux explorations du navigateur Amerigo Vespucci, et celui qui fut aussi ministre de l'Education trouve matière à évoquer les prochaines échéances politiques au musée Jules Ferry, illustre natif de la ville.

Le père de l'école publique, gratuite et obligatoire avait posé comme premier acte législatif la formation des maîtres, "un socle qui a été détruit par l'actuel gouvernement", a-t-il déclaré aux journalistes.

"Il faudra que nous-mêmes accomplissions le premier acte fondateur de l'école de la République, la création d'une école nationale supérieure de la formation des maîtres", a-t-il dit.

Accusé par le député sortant, l'UMP Gérard Cherpion, de "considérer que les Vosges, c'est la place des Vosges" (son adresse parisienne à Paris), Jack Lang prend garde, en revanche, de ne faire aucune proposition pour la circonscription tant qu'il n'aura pas rencontré l'ensemble des acteurs locaux.

Christian Pierret rappelle les 27% de chômage dans certaines vallées vosgiennes sinistrées par la crise de ses industries traditionnelles, et 13% à l'échelle de la circonscription.

"Jack Lang offre ses capacités à nous faire rebondir sur tous les plans", affirme-t-il.

Dans les rues du centre-ville quelque peu désertes dans l'après-midi, quelques jeunes filles demandent des autographes à l'ex-ministre candidat.

"On se demande quand même pourquoi ces gens-là ont encore besoin de chercher du travail", s'étonne le père de l'une d'elle, Corneille Friess, jeune fonctionnaire à la retraite.

A la médiathèque, Geneviève, qui dit pour sa part s'être arrêtée dans ses comptes à "quatre fois vingt ans", a trouvé en revanche, qu'il "ne fait pas son âge".

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.