1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Poutine parle de la Syrie avec l'Arabie saoudite et les Emirats
Reuters11/10/2015 à 19:10

SOTCHI, Russie, 11 octobre (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a reçu dimanche à Sotchi, sur les rives de la mer Noire, le ministre saoudien de la Défense et le prince héritier des Emirats arabes unis pour des discussions centrées sur la Syrie. C'est la rencontre à plus haut niveau entre le dirigeant russe et des représentants de pays du Golfe hostiles au régime de Bachar al Assad depuis que l'aviation russe est entrée en action dans le ciel syrien le 30 septembre. Vladimir Poutine et cheikh Mohammed ben Salman, un des fils du roi saoudien et ministre de la Défense, se sont vus en marge du Grand Prix de Formule Un. D'après Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, Poutine a déclaré à son interlocuteur qu'il comprenait les inquiétudes de Ryad mais que leurs deux pays avaient en commun de ne pas tolérer l'établissement d'un "califat terroriste" en Syrie. Le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al-Jubeir, qui s'exprimait aux côtés de Lavrov, a relevé que la politique étrangère de la Russie inquiétait l'Arabie saoudite. Mais il a aussi déclaré que Moscou et Ryad allaient accroître leur coopération sur le dossier syrien et dans la lutte contre le terrorisme. Dans la journée, Poutine s'était aussi entretenu de la situation avec le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed Ben Zaïed al Nahyan. "Je suis heureux de cette occasion de parler de la situation dans la région, notamment à la lumière des récents attentats terroristes en Turquie", a dit le prince Mohammed. (Vladimir Soldatkin; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer