Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poutine lie la destruction du Soukhoï au pétrole de l'EI en Turquie

Reuters30/11/2015 à 21:17
    PARIS, 30 novembre (Reuters) - Vladimir Poutine a affirmé 
lundi que la décision turque d'abattre un Soukhoï de l'armée de 
l'air russe la semaine dernière près de la frontière syrienne 
répondait à une volonté de protéger des livraisons de pétrole en 
provenance des territoires contrôlés par l'Etat islamique (EI). 
    Le président russe, qui a refusé de rencontrer son homologue 
turc Recep Tayyip Erdogan en marge de l'ouverture de la 
Conférence de Paris sur le climat (COP21), a ajouté que Moscou 
disposait d'informations supplémentaires attestant que du 
pétrole produit par l'EI transite par la Turquie. 
    "Nous avons reçu des données additionnelles qui confirment 
que du pétrole de l'EI entre sur le territoire turc", a-t-il 
dit. "La décision d'abattre cet avion a été spécifiquement 
dictée par une volonté de protéger des livraisons." 
    Pour Erdogan, ces accusations russes relèvent de la 
"calomnie". 
    Le chasseur-bombardier russe a été détruit par des F-16 de 
l'aviation turque mardi dernier près de la frontière syrienne - 
à l'intérieur de l'espace aérien turc selon Ankara, à 
l'extérieur selon Moscou. L'incident a déclenché une crise 
diplomatico-commerciale entre la Russie et la Turquie. 
    Poutine a redit que la crise en Syrie ne pourrait être 
réglée que par des moyens politiques et exprimé l'espoir que les 
prochaines discussions de Vienne entre les puissances impliquées 
dans ce dossier seraient fructueuses. 
    La Russie, qui intervient militairement en Syrie depuis le 
30 septembre, fera tout pour aboutir à la formation d'une grande 
coalition contre l'EI, a-t-il ajouté.   
    Réunies à Vienne le 14 novembre dernier, au lendemain des 
attentats à Paris et Saint-Denis, les puissances impliquées dans 
le dossier syrien ont esquissé une feuille de route vers un 
règlement politique du conflit sans toutefois aplanir leurs 
désaccords sur le sort de Bachar al Assad. Une nouvelle session, 
la troisième dans ce cadre qui associe pour la première fois 
l'Iran, doit se tenir aux alentours de la mi-décembre. (voir 
 ID:nL8N13A006 ) 
 
 (Denis Dyomkin; Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.