Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poutine dénonce l'"hystérie" antirusse aux Etats-Unis

Reuters27/10/2016 à 21:04
 (Actualisé avec réaction de la Maison blanche §9-10) 
    KRASNAÏA POLIANA, Russie, 27 octobre (Reuters) - Vladimir 
Poutine a assuré jeudi que son pays ne cherchait pas à 
influencer le résultat de l'élection présidentielle américaine 
et accusé Washington d'alimenter une "hystérie" antirusse pour 
faire oublier ses propres échecs. 
    Les accusations de proximité entre le Kremlin et plusieurs 
membres ou anciens membres de l'entourage de Donald Trump, dont 
son ex-directeur de campagne Paul Manafort, sont l'un des thèmes 
récurrents de la campagne en vue de l'élection présidentielle du 
8 novembre. Hillary Clinton a elle-même qualifié son rival de 
"marionnette" de Moscou. 
    "Il y a un climat d'hystérie aux Etats-Unis à propos de 
l'influence de la Russie sur l'élection présidentielle 
américaine", a déclaré Vladimir Poutine devant un parterre 
d'experts en politique internationale réunis à Krasnaïa Poliana, 
dans le sud de la Russie. 
    "Il est bien plus simple de détourner l'attention des gens 
avec des soi-disant pirates informatiques, espions et agents 
d'influence" que de s'attaquer à des problèmes comme la dette ou 
le contrôle des armes, a poursuivi le président russe. 
    "Est-ce que quelqu'un pense sérieusement que la Russie peut 
influencer le choix du peuple américain? L'Amérique est une 
république bananière, ou quoi? L'Amérique est une grande 
puissance", a-t-il ironisé. 
    Commentant le "comportement extravagant" de Donald Trump, 
qui a multiplié provocations et déclarations choc depuis le 
début de la campagne, Vladimir Poutine a estimé que le candidat 
républicain avait adopté cette stratégie délibérément "pour 
toucher le coeur des électeurs". 
     
    WASHINGTON MAINTIENT SES ACCUSATIONS 
    Tout en se disant prêt à engager le dialogue avec le futur 
président américain, quel qu'il soit, il n'a en revanche pas eu 
de mots assez durs pour l'actuel locataire de la Maison blanche, 
Barack Obama, qu'il a accusé de n'avoir respecté aucun accord 
conclu avec Moscou, y compris sur la Syrie. 
    Vladimir Poutine a plus largement accusé l'administration 
Obama et d'autres pays occidentaux d'exagérer la menace que 
représenterait l'armée russe pour justifier leurs propres 
dépenses militaires, assurant que Moscou n'a "aucune intention 
d'attaquer un autre pays". 
    Le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest, a estimé 
que les déclarations de Poutine étaient prévisibles et que 
Washington maintenait ses accusations de piratage commis par la 
Russie. 
    "Le président Poutine n'a rien dit aujourd'hui que j'aie 
trouvé surprenant ou qui soit de nature à infléchir la confiance 
du président (Obama) dans l'analyse établie par le département 
de la Sécurité intérieure et par la communauté du 
renseignement", a ajouté le porte-parole. 
    La Russie a constamment nié toute intervention militaire 
dans l'est de l'Ukraine et souligne être intervenue en Syrie à 
la demande de Damas. Au sujet de ce dernier conflit, Vladimir 
Poutine a expliqué jeudi qu'il n'avait "pas d'autre choix" que 
de chasser les combattants islamistes d'Alep "malgré la présence 
de civils".  
    Le président a par ailleurs qualifié d'"intolérables" les 
attaques informatiques dont les autorités américaines ont tenu 
pour responsables les services de renseignement de son pays, 
notamment celles qui ont visé les bases de données du Parti 
démocrate. 
         
 
 (Gleb Stolyarov; Tangi Salaün pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.