Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poutine a probablement approuvé l'élimination de Litvinenko-rapport

Reuters21/01/2016 à 12:53
 (actualisé avec réaction de Moscou, et veuve de Litvinenko) 
    LONDRES, 21 janvier (Reuters) - Le rapport d'enquête 
britannique sur la mort de l'ancien officier du FSB Alexandre 
Litvinenko en 2006 à Londres, rendu public jeudi, conclut qu'il 
a bien été empoisonné par les Russes Andreï Lougovoï et Dmitri 
Kovtoune, et que le président Vladimir Poutine a probablement 
approuvé l'opération visant à l'assassiner. 
    Le rapport du juge Robert Owen indique qu'un antagonisme 
personnel opposait Alexandre Litvinenko, qui avait fui la Russie 
six ans avant de mourir, et le président russe, qu'il critiquait 
ouvertement. 
    Le Kremlin dément toute implication dans la mort de 
Litvinenko, de même qu'Andreï Lougovoï, devenu député, et Dmitri 
Kovtoune. Andreï Lougovoï a jugé "absurdes" jeudi les 
accusations le visant dans ce rapport. 
    Le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que le 
rapport d'enquête britannique était "tendancieux et opaque", et 
a accusé Londres d'avoir politisé l'affaire. 
    La façon dont Londres traite l'affaire Litvinenko assombrit 
les relations entre le Royaume-Uni et la Russie, a ajouté le 
ministère. "Nous regrettons que ce qui était une affaire 
purement pénale ait été politisé et assombrisse le climat 
général de nos relations bilatérales", a dit à la presse la 
porte-parole du ministère Maria Zakharova. 
    Le rapport britannique conclut qu'il est hautement probable 
que Lougovoï et Kovtoune aient agi sous les ordres du FSB. 
    Litvinenko, qui avait 43 ans, est mort à l'hôpital fin 
novembre 2006, trois semaines après avoir bu à l'hôtel londonien 
Millenium du thé qui contenait du polonium-210, un isotope 
radioactif. Sur son lit de mort, Litvinenko avait déclaré aux 
enquêteurs que Vladimir Poutine avait personnellement commandité 
son assassinat. 
    "En prenant en compte l'ensemble des éléments et des 
analyses qui sont à ma disposition, je conclus que l'opération 
du FSB visant à éliminer M. Litvinenko a probablement été 
approuvée par M. Patrouchev et également par le président 
Poutine", lit-on dans le rapport d'enquête. Nikolaï Patrouchev 
était le chef du FSB à l'époque de la mort de Litvinenko. 
    "Je peux dire que de façon générale, les membres de 
l'administration Poutine, y compris le président lui-même et le 
FSB, avaient des raisons d'agir contre M. Litvinenko, y compris 
de le tuer fin 2006", lit-on également dans le rapport du juge 
Owen. 
    La veuve de Litvinenko, Marina, a demandé à ce que les 
agents des services de renseignement russes opérant en 
Grande-Bretagne soient expulsés et que des sanctions économiques 
et des interdictions de voyage soient adoptées à l'encontre de 
personnalités, dont Patrouchev et Poutine.  
 
 (Michael Holden; Eric Faye pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.