Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poursuites en diffamation et prélèvement d'ADN après la mort de Prince

Reuters07/05/2016 à 02:18
    NEW YORK, 7 mai (Reuters) - Le comédien et animateur de 
télévision américain Arsenio Hall a porté plainte contre la 
chanteuse irlandaise Sinéad O'Connor qui l'a accusé d'avoir 
fourni de la drogue à Prince, mort le 21 avril dernier à l'âge 
de 57 ans. 
    Le comédien, qui a saisi jeudi la cour supérieure de Los 
Angeles, réclame 5 millions de dollars de dommages et intérêts à 
la chanteuse qui a accédé à la notoriété en 1990 avec sa version 
d'un des titres de Prince, "Nothing Compares 2 U". 
    En début de semaine, Sinéad O'Connor avait posté un texte 
sur sa page Facebook affirmant qu'Arsenio Hall avait procuré de 
la drogue pendant des années au chanteur. Dans sa plainte, le 
comédien l'accuse d'avoir fabriqué ces "mensonges et accusations 
haineuses" pour attirer l'attention sur elle. 
    Un peu plus de deux semaines après le décès du chanteur dans 
sa résidence de Paisley Park, dans la banlieue de Minneapolis, 
les résultats de l'autopsie n'ont pas encore été divulgués mais 
la thèse d'une surdose prend corps alors que la Drug Enforcement 
Administration, l'agence fédérale de lutte contre les drogues, a 
annoncé qu'elle était associée à l'enquête sur les causes de sa 
mort. 
    Une source policière proche de l'enquête a déclaré à Reuters 
que des prescriptions d'un produit opiacé avaient été retrouvés 
dans la résidence de Prince. Des médias américains affirment eux 
que des traces de percocet, un médicament analgésique, ont été 
trouvées dans son organisme. L'information n'a pas été confirmée 
par les autorités. 
    L'artiste avait par ailleurs pris rendez-vous pour le 
lendemain de sa mort avec un médecin spécialiste du traitement 
des addictions. 
    Pour ce qui est de son héritage, un juge du Minnesota a 
décidé vendredi que les avocats chargés de la succession 
pourraient se procurer un échantillon de son ADN dans 
l'éventualité où des requêtes en paternité se feraient jour. 
    Marié et divorcé deux fois, Prince n'a eu qu'un enfant, mort 
à l'âge d'une semaine en octobre 1996. On ne lui connaît pas 
d'autres descendants. 
    Aucun testament n'a été trouvé après sa mort. 
 
 (Joseph Ax avec Sharon Bernstein à Sacramento, Californie; 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.