Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poursuite du débat sur les Roms

Reuters17/08/2012 à 14:13

LE DÉBAT SUR LES ROMS SE POURSUIT

PARIS (Reuters) - L'opposition dénonce le laxisme de la politique du gouvernement sur les Roms tandis que la ministre du Logement, Cécile Duflot, réclame une "politique d'avenir" pour cette communauté, avant une réunion interministérielle sur le sujet mercredi prochain.

Plusieurs campements illicites de Roms ont été démantelés ces derniers jours en banlieue de Lyon, Lille et Paris. Les reconduites à la frontière ont repris, suscitant la colère des associations et d'une partie de la gauche et poussant la Commission européenne à placer Paris sous surveillance.

"Il ne s'agit pas de nier les problèmes", déclare à ce sujet le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, selon des propos rapportés vendredi par Le Dauphiné Libéré.

Dans une tribune publiée dans Libération, Cécile Duflot, écrit qu'une "une politique durable, humaine, efficace et exemplaire reste à construire" et rappelle "l'engagement du candidat François Hollande 'Pas de démantèlement sans solutions alternatives'".

"Il est inconcevable qu'en France, quelques milliers d'êtres humains venant de Roumanie et de Bulgarie vivent dans des conditions insalubres", estime Cécile Duflot, qui appelle de ses voeux "une politique d'avenir pour les Roms en France".

Sous le feu des critiques, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a assuré cette semaine que la politique menée par le gouvernement socialiste à l'égard des Roms de Roumanie et de Bulgarie n'avait "rien à voir" avec celle menée par Nicolas Sarkozy lors du précédent quinquennat.

"Manuel Valls applique les décisions de justice. C'est quand même un minimum pour un ministre de la République", a commenté vendredi sur RMC et BFM-TV l'ancien ministre de l'Intérieur UMP Brice Hortefeux.

Ce proche de Nicolas Sarkozy a par ailleurs dénoncé les réserves de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, sur les choix du ministère de l'Intérieur. "Nous arrivons à cette situation inouïe dans laquelle la ministre de la Justice refuse d'approuver l'exécution d'une décision de justice", a-t-il dit.

L'ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé sur France Info qu'en matière de lutte contre l'insécurité, "sur le fond, la gauche est restée laxiste, sauf qu'elle n'ose plus le dire".

Lors de la réunion de mercredi prochain, qui devrait être présidée par le Premier ministre, la question de la levée des mesures qui limitent leur accès au travail pourrait être évoquée, selon Manuel Valls.

Il s'agit là de la principale revendication des 15.000 à 20.000 Roms étrangers installés en France, essentiellement de Bulgarie et de Roumanie, qui disent que sans travail intégration, scolarisation et accès au logement sont impossibles.

La France fait partie de la demi-douzaine de pays européens qui n'ont pas encore levé les restrictions en la matière.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.