Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poursuite des violences liées à la diffusion du film anti-islam

Reuters15/09/2012 à 21:35

TENSIONS PERSISTANTES DANS LE MONDE MUSULMAN

DUBAI (Reuters) - La branche yéménite d'Al Qaïda a appelé samedi les musulmans à poursuivre les manifestations et à tuer de nouveaux diplomates américains en représailles au film islamophobe diffusé sur internet, alors que se poursuivait le mouvement de protestation.

Au Caire, après quatre jours de heurts, la police anti-émeutes égyptienne a bouclé le quartier de la mission américaine et a évacué la place Tahrir, située à quelques centaines de mètres de l'ambassade. Au milieu de la matinée, les manifestations avaient cessé et la circulation avait repris.

Les taliban afghans, affirmant avoir agi en représailles à la diffusion de la vidéo "L'innocence des musulmans", ont revendiqué l'attaque d'une base militaire du sud de l'Afghanistan qui s'est soldée par la mort de deux Marines américains.

Les assaillants, qui ont fait usage de mortier, de lance-roquettes et d'armes légères, ont visé Camp Bastion, base de la province d'Helmand où se trouvait le prince Harry, membre de la famille royale britannique.

Sur son site internet, Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a appelé les musulmans à se débarrasser des ambassades américaines pour se libérer de l'"hégémonie" des États-Unis.

"Ceux qui croisent des ambassadeurs ou des émissaires américains doivent suivre l'exemple des descendants d'Omar al Moukhtar (les Libyens) qui ont tué l'ambassadeur américain", a déclaré le groupe dans une référence à l'attaque menée contre le consulat des États-Unis à Benghazi mardi et dans laquelle l'ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains ont été tués.

Aqpa estime que le film amateur réalisé aux États-Unis, "L'innocence des musulmans", qui dépeint le Prophète comme un homme à femmes et un imposteur, constitue un nouveau chapitre de la croisade menée contre l'islam.

Les autorités libyennes ont annoncé avoir identifié 50 personnes impliquées dans l'attaque de Benghazi. Quatre d'entre elles ont été arrêtées.

L'attaque de l'ambassade américaine à Tunis vendredi, également provoquée par la diffusion du film anti-islam, a finalement fait quatre morts et 46 blessés.

"PAS ACCEPTÉ PAR DIEU"

En miroir à Al Qaïda, le Grand Mufti d'Arabie saoudite, plus haute autorité religieuse du pays, a condamné les attaques contre les représentations diplomatiques. Attaquer des innocents et des diplomates "n'est pas accepté par Dieu", a-t-il déclaré après avoir condamné le film, une position conforme à celle des autorités libyennes.

Au Caire, selon l'agence officielle égyptienne, 220 personnes ont été arrêtées lors de l'évacuation et 54 ont été placées en détention pour quatre jours en attendant d'être inculpés pour leur rôle dans des émeutes aux abords de l'ambassade américaine.

Mohamed Morsi, premier président égyptien élu librement et membre des Frères musulmans, a condamné le film offensant le Prophète, rejeté la violence qui en a découlé et garanti la protection des missions diplomatiques.

A Sanaa au Yémen, plusieurs centaines de personnes ont assisté aux obsèques d'un jeune homme tué dans des heurts avec la police anti-émeutes lors de l'attaque de l'ambassade américaine jeudi.

Les manifestations se sont propagées en dehors du monde arabo-musulman. A Sydney en Australie, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans les rues de la plus grande ville australienne.

Pierres et bouteilles ont été lancées sur la police anti-émeutes dans des heurts qui ont blessé huit manifestants et six membres de forces de l'ordre.

Aux États-Unis, un copte égyptien résidant dans la région de Los Angeles soupçonné d'avoir des liens avec la production de la vidéo s'est rendu volontairement auprès des agents fédéraux pour être interrogé. Nakoula Basseley Nakoula, condamné auparavant pour fraude bancaire, pourrait avoir violé les conditions de sa liberté conditionnelle.

Patrick Werr et Tamim Elyan au Caire, Ali Abdelatti à Dubaï; Agathe Machecourt pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.