Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Poursuite des affrontements dans le nord du Liban

Reuters26/10/2014 à 19:47

(Actualisé avec bilan, précisions) par Nazih Siddiq TRIPOLI, Liban, 26 octobre (Reuters) - Les affrontements entre l'armée libanaise et des activistes islamistes se sont poursuivis pour une troisième journée consécutive dimanche dans le nord du Liban, en proie aux plus violents combats liés au conflit en Syrie depuis la bataille livrée au cours de l'été à Ersal, à la frontière syrienne. Quatre militaires ont été tués dimanche, ce qui porte à 10 morts le bilan des pertes de l'armée libanaise dans ces affrontements qui ont éclaté vendredi à la suite d'une opération contre une cellule islamiste. Sept civils et 12 activistes ont aussi été tués, selon des sources proches des services de sécurité, qui font état de dizaines de blessés. L'armée a notamment livré des batailles de rues dans la vieille ville de Tripoli et elle a eu recours à des hélicoptères pour tirer contre les islamistes. Les violences se sont brièvement propagées à Ersal, ville de la plaine de la Bekaa où des islamistes ont tué en août une vingtaine de militaires libanais et en ont capturé plus de 30 autres. Le Premier ministre Tammam Salam a appelé les habitants de Tripoli à soutenir le gouvernement en "ces temps difficiles". Il a assuré que la ville ne serait pas abandonnée. "(Le gouvernement) ne tolérera aucune tentative de retour en arrière à Tripoli et ne laissera pas une poignée de terroristes et d'étrangers prendre le peuple de Tripoli en otage", a-t-il déclaré, selon l'Agence nationale de l'information (ANI) libanaise. Le Liban subit les conséquences du conflit en Syrie, où des rebelles essentiellement sunnites tentent de renverser le régime de Bachar al Assad, issu de la communauté alaouite, une branche du chiisme. Tripoli est réputée pour être une place forte des radicaux sunnites. Ceux-ci accusent l'armée libanaise de coopérer avec le Hezbollah, mouvement chiite libanais qui a envoyé des combattants en Syrie pour aider les forces de Bachar al Assad. Selon des sources proches des services de sécurité, les combattants impliqués dans les affrontements en cours dans le nord du Liban sont des Libanais et des Syriens liés de près ou de loin à l'Etat islamique et au Front al Nosra, la branche d'Al Qaïda en Syrie. Le coeur des combats dimanche s'est déplacé de la vieille ville de Tripoli, où les islamistes étaient auparavant retranchés, vers le faubourg majoritairement sunnite de Bab Tebbené. Des affrontements ont aussi été signalés près des localités de Bhannine et de Menié. (Avec Alexander Dziadosz; Bertrand Boucey pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.