1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi y a-t-il une pénurie de lait infantile sans protéine de lait de vache ?
Le Parisien22/06/2019 à 18:53

Pourquoi y a-t-il une pénurie de lait infantile sans protéine de lait de vache ?

Comment est-on arrivé à une telle pénurie de lait infantile, sans protéines de lait de vaches ? Depuis plusieurs semaines, les parents dont les bambins sont allergiques aux protéines de lait de vache galèrent. Quand du lait adapté est disponible, il est souvent vendu très cher. Ce qui place les parents dans une situation compliquée. Cette pénurie s'explique par une succession de problèmes dans les usines qui a déséquilibré le marché. Après le scandale Lactalis, fin 2017, le groupe n'a pas relancé sa production de poudres sans protéine de lait de vache depuis la réouverture de son site en décembre dernier. Modilac a ensuite connu le même problème de salmonelles dans l'usine espagnole qui fabrique ses préparations infantiles. « En un an et demi, deux marques ont été confrontées à des rappels de lots suite à des problèmes de qualité », nous répond le laboratoire Novalac, également leader sur le marché. « Parfaitement conscient de la gêne occasionnée », le laboratoire a donc fortement augmenté ses « volumes », mais ces aliments spécialisés, qui doivent être de grande qualité, nécessitent un savoir-faire. « Notre fabricant ne peut, par conséquent, réduire le temps de production et de contrôle. »La demande augmente, l'offre baisseD'autant que ce marché du lait infantile en pharmacie est en pleine croissance par rapport à l'an dernier, justifie Novalac. D'un côté la demande augmente, de l'autre l'offre s'écroule. Et la production reste concentrée sur un petit nombre de sites. « Dès qu'il y a un problème sur la chaîne de fabrication, tout le monde est pénalisé. C'est la même chose avec les médicaments », regrette Martial Fraysse, membre de l'Académie nationale de pharmacie. Côté parents, trouver un lait toléré par leur enfant allergique est souvent compliqué. « S'il faut, en plus, en changer, bonjour, c'est l'angoisse », reprend le pharmacien. Mais attention, ils ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer