Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi Rolls Royce change de couleurs
Le Point20/08/2019 à 07:10

Mon interlocuteur cilla à peine lorsque je lui fis remarquer que son volant en bakélite était aussi lisse et mince qu'un hula-hoop. Je descendais d'une Silver Shadow II de 1977 et on sollicitait mon avis. D'un petit air narquois, il me fut rétorqué « qu'une Rolls se conduit avec des gants, en tenant le cerceau entre le pouce et l'index ». Vérification aussitôt faite, il fallut se rendre à l'évidence, la componction des suspensions et l'assistance veloutée de la direction n'avaient rien à faire d'un plumitif essayeur de voiture alors qu'elles étaient destinées à la gentry, aux têtes couronnées, de toute évidence avec chauffeur.Plus une Rolls se conduit avec déférence, plus elle valorise toute la panoplie des douceurs à bord, dont l'élément capital et récurrent est la glacière capable d'accueillir une bouteille de champagne et des verres. On admettra que, comme cahier des charges, c'est insolite sauf si l'on se souvient que la voiture est britannique. Ces insulaires ne font jamais les choses comme les autres et, partant d'une coupe rafraîchie, il va de soi que le décor alentour doit ressembler à un boudoir.Mais cela n'empêche plus de sortir des sentiers battus comme la marque vient de le démontrer à Monterrey, durant la semaine du concours d'élégance de Peeble Beach. Elle a osé aligner pas moins de treize nuances de carrosseries inédites sur différents modèles de la gamme, dont une étonnante série de pastels.Une audace...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer