1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi le marché automobile continue de décrocher
Le Parisien01/02/2019 à 07:23

Pourquoi le marché automobile continue de décrocher

Le marché automobile français a démarré l'année 2019 par une baisse de 1,1% en janvier, sur un an, les immatriculations de voitures neuves poursuivant un recul ininterrompu depuis le mois de septembre, sur fond de dégradation de la conjoncture économique.Les Français à la peineLes constructeurs français ont fait globalement moins bien que le marché. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a vu ses livraisons baisser de 1,6% en janvier, tandis que celle du groupe Renault (avec Dacia, Alpine) ont reculé de 3%, selon des données du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) publiées vendredi. En janvier, 155.087 véhicules ont été mis sur les routes. « C'est le premier mois, il faut être prudent » dans l'interprétation des chiffres, a expliqué François Roudier, le directeur de la communication du CCFA, qui table sur un marché « stable » à un haut niveau pour cette année. L'effet Gilets jaunes, et l'attente des nouvelles Clio et 208 Il évoque un effet négatif du mouvement de contestation des Gilets jaunes. « Il y a encore des soucis liés aux gilets jaunes. Cela bloque l'activité des concessions et le transport des véhicules... C'est non négligeable », a-t-il souligné. Mais, selon lui, « on n'est pas sur un gros décrochage de l'activité économique ». Il souligne également l'impact du renouvellement attendu cette année des deux modèles les plus vendus du marché français, les citadines Renault Clio et Peugeot 208, qui peuvent créer « un effet d'attente chez les clients ». Cinq mois de baisse continueLe marché automobile français a progressé de 3% sur 2018, avec 2,17 millions de véhicules immatriculés. Cependant, il est en baisse continue depuis le mois de septembre et avait fini l'année par un recul à deux chiffres (-14,5%) au mois de décembre. Cette baisse constatée depuis cinq mois était d'abord liée à l'entrée en vigueur en Europe d'une nouvelle norme d'homologation des véhicules WLTP en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    01 février09:07

    Pourtant ce n' est pas faute de faire de la pub à la radio ( france inter ) , meme jaguar s' y met , et on a presque l' impression qu' on peut rouler dans ce genre de voiture , pour pas cher ..........

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer