Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi des intellos défendent les animaux

Le Parisien25/10/2013 à 20:00

Pourquoi des intellos défendent les animaux

On avait davantage l'habitude de voir Brigitte Bardot en madone de la cause des phoques, des ânes ou des moutons. Or, ce sont pas moins de 24 intellectuels français ? et non des moindres ? qui se mobilisent pour eux. La crème des penseurs, tels Michel Onfray, Alain Finkielkraut et Hubert Reeves, a signé un manifeste, publié hier sur le site de la Fondation 30 Millions d'amis, pour réclamer une évolution du statut juridique des animaux.

Comment expliquer un tel élan envers nos amies les bêtes, en cette période de crise où les causes à défendre ne manquent pas? Car « on ne peut opposer hommes et bêtes », répondent-ils en ch?ur, et que leur bien-être est « un enjeu de société important, signe de progrès ».

Alors qu'en France plus d'un foyer sur deux possède un animal domestique, ces illustres signataires sont bien décidés à mettre leur lumière au service du droit des animaux. Ils espèrent ainsi faire gonfler la pétition de la fondation, déjà forte de 250000 signatures enregistrées depuis plusieurs mois.

« Le texte du Code civil est totalement absurde, juge Luc Ferry, philosophe et ex-ministre de l'Education, signataire de l'appel. Il serait bienvenu de faire évoluer cette vision héritée de René Descartes. » Le père du rationalisme considérait les bêtes comme des machines. « Il disait même que les cris qu'elles poussaient n'avaient pas d'autre signification que le timbre des pendules », précise Luc Ferry. « C'est un déficit de notre perception occidentale, souligne de son côté le philosophe Frédéric Lenoir, autre signataire très attaché à ses trois chats et à son chien. En Orient, on n'a jamais érigé cette séparation entre les animaux et les hommes. »

« Les animaux sont considérés comme de la marchandise, ce serait une avancée fondamentale que la législation leur permette de vivre une vie convenable », réagit le célèbre astrophysicien Hubert Reeves. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.