Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pour Valls, il est «hors de question» de changer de politique économique

Le Parisien17/08/2014 à 11:10

Pour Valls, il est «hors de question» de changer de politique économique

Alors que plus de huit Français sur dix ne font pas confiance au gouvernement pour améliorer la situation économique, Manuel Valls avertit qu'il est «hors de question» de changer de politique, dimanche, dans une interview publiée par le JDD. Le Premier ministre juge «irresponsables» ses détracteurs à gauche, partisans d'un nouveau cap.

Depuis plusieurs mois, la politique économique du gouvernement est vivement critiquée au sein de la gauche, en particulier par les «frondeurs» du PS. Samedi encore, la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann avait averti sur Europe 1 que François Hollande n'allait «pas pouvoir durablement tenir avec la seule stratégie et le seul soutien du Medef». Une pique qui coïncidait avec la diffusion d'un communiqué de Matignon annonçant que Manuel Valls participera à l'université du Medef, le 27 août, à Jouy-en-Josas (Yvelines).

«Sang-froid», «combativité», «sans faiblesse»...

A cette occasion, le Premier ministre sera probablement amené à évoquer l'avenir du pacte de responsabilité, l'un des symboles forts de sa politique qu'il ne compte pas mettre en sommeil. «Le pacte de responsabilité et de solidarité, qui engage 40 milliards d'euros en faveur des entreprises, et 50 milliards (d'économies) que nous allons réaliser dans les trois ans qui viennent», «tout cela doit se mettre en place pour que la France soit plus forte», avait-il affirmé vendredi soir sur France 2.

«Le cap doit rester le même, il ne s'agit pas de zigzaguer, mais d'avoir du sang-froid», avait-il dit. Au cours d'un déjeuner vendredi, Manuel Valls et François Hollande avaient «considéré qu'il fallait regarder (les) chiffres (de la croissance et du chômage, ndlr) avec lucidité et affronter la situation avec combativité».

De son côté, le ministre des Finances, Michel Sapin, avait affirmé jeudi qu'il tiendrait «sans faiblesse» sa promesse de réaliser les 50 milliards d'euros d'économies «pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

20 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1765517
    18 août09:07

    + créations de droits divers aux futures minorités et appel d'air à l'afrique !

    Signaler un abus

  • lorant21
    18 août09:04

    mais quelle est la politique réelle du goucernement? des impots, des charges, des lois stupides (Duflot, pénibilité, ..). Du déficit et de la dette.

    Signaler un abus

  • fbordach
    18 août02:28

    Bienvenue au kolkhoze! Ah bon, il a une politique économique? A part bastonner les entrepreneurs et les classes moyennes je ne vois rien qui couvre ce vocable!

    Signaler un abus

  • dsta
    17 août21:41

    Mais attendez, de quelle politique économique parle t-il ? De quoi s'agit-il ?Quels sont les effort a accomplir ? Quel est le sens ? Quels sont les objectifs Quels sont les délais ? Quels sont les études d'impacts ? Concrètement, ces petits gars là, ont ils déjà travaillé ???

    Signaler un abus

  • ref1929
    17 août17:32

    Ne rien changer lorsqu'il n'y a deja rien, ca ne devrait pas faire grand chose...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.