Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour Sarkozy, Hollande est «un poids mort pour la France»

Le Parisien17/05/2015 à 11:22

Pour Sarkozy, Hollande est «un poids mort pour la France»

Ses lieutenants de la droite décomplexée étaient à Menton, dans les Alpes-Maritimes, pour la visite surprise du Premier ministre Manuel Valls et du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Eric Ciotti et Christian Estrosi ont pu regretter d'avoir manqué le meeting de Nicolas Sarkozy samedi en fin d'après-midi près de Montpellier (Hérault).

Particulièrement en forme, tout à la joie d'assister au match qui devait consacrer le PSG champion de France pour la troisième année d'affilée, Nicolas Sarkozy. Le président de l'UMP, qui tenait réunion salle Michel-Colucci, le vrai nom de Coluche, à Saint-Georges d'Orquès, pour soutenir l'ancien politologue Dominique Reynié, tête de liste UMP dans la grande région Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon, avait fouillé dans sa valise de campagne et sorti des gants de boxe coiffés de petites blagues.

Première cible : Jean-Christophe Cambadélis. Le 13 mai dernier, le premier secrétaire du PS avait estimé que les violentes critiques de Nicolas Sarkozy contre Najat Vallaud-Belkacem étaient « légèrement xénophobes ». « Un responsable de gauche dont j'ai oublié le nom, je ne le connais même pas, a dit que j'étais presque xénophobe. Je n'ai toujours pas compris comment on peut être presque xénophobe. Lui, il n'est pas presque stupide », s'est exclamé le président de l'UMP devant une salle ravie.

« Qu'est-ce qui reste du moi, je », fait-il mine d'interroger

Deuxième cible : la réforme du collège qui fait presque l'unanimité contre elle et contre la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem. « On pensait avoir tout vu avec madame Taubira, on a peut-être aussi bien avec la réforme du collège », a-t-il lancé avec ironie.

Dernière cible, et non des moindres : François Hollande. « Qu'est-ce qui reste du moi, je », fait-il mine d'interroger en parlant du « moi, président » qui avait conclu le débat de l'entre-deux tours. La salle s'emballe. Pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.