Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour la recherche, Hollande veut "accélérer" le grand emprunt

Reuters11/02/2012 à 16:25

FRANÇOIS HOLLANDE VEUT ACCÉLÉRER LE GRAND EMPRUNT POUR SOUTENIR LA RECHERCHE

TOULOUSE (Reuters) - François Hollande a présenté samedi au forum Futurapolis, à Toulouse, ses propositions pour la recherche et l'innovation et a proposé d'accélérer le grand emprunt de Nicolas Sarkozy.

Le candidat socialiste à la présidentielle a estimé que l'on constatait "au final peu de retombées directes du grand emprunt dans le domaine de la recherche".

"Je veux continuer ce qui a été engagé avec le grand emprunt. Il manque aujourd'hui 20 milliards d'euros qui ne sont que des promesses", a-t-il dit.

Soulignant que "sur la manière, faire le grand emprunt n'était pas le meilleur moyen pour rassurer les marchés", François Hollande a néanmoins dit vouloir aller de l'avant.

"Donc moi, je vais continuer, aller plus vite, accélérer le versement", a-t-il dit.

Sur la question du crédit impôt-recherche, François Hollande a assuré que celui-ci a "connu un développement appréciable, avec à la clé un avantage fiscal de 5 milliards d'euros".

Il a estimé qu'il fallait désormais "recentrer le dispositif en direction des petites entreprises, qui en sont souvent privées".

Pour le candidat socialiste, le gouvernement actuel "a aggravé la complexité en matière de recherche" et "le lien est désormais distendu entre la recherche et l'université."

"Que de temps perdu avec les évaluations! Il faut de la liberté, laisser du temps", a-t-il dit.

François Hollande a précisé sa conception d'une science humaniste.

"Peut-on laisser la recherche se faire sans limites? Je veux réaffirmer la confiance dans la recherche et dans la science. C'est un devoir d'expliquer que la science est au service de l'humanité mais il faut mettre également des règles éthiques", a-t-il dit.

Interrogé sur le pessimisme supposé des Français et leur manque de confiance dans l'avenir, François Hollande, sous forme de boutade, a lancé : "Qui vous a mis dans cet état là?", déclenchant des rires dans le public.

"Nous vivons un sentiment de déclin. Mais le rêve français, c'est que la génération qui vient vivra mieux que nous. Et cela vient par l'innovation, la matière grise", a-t-il assuré.

François Hollande a ensuite décliné ses priorités en matière de recherche s'il était élu, à savoir les sciences de la vie, la recherche de nouveaux médicaments et de nouveaux vaccins.

Il a également cité l'enjeu numérique, pour faire en sorte que "cesse le fait que l'on crée ici en France, et que l'on produise et que l'on fasse des profits ensuite ailleurs".

Le député de Corrèze prône dans ce but une politique plus favorable aux chercheurs français mais aussi étrangers.

"Nous devons garder nos chercheurs ici en France, en créant les conditions favorables, et nous devons accueillir les chercheurs étrangers et ne pas les bloquer pour des histoires de visas", a-t-il dit, faisant allusion à la polémique sur les visas étudiants, que le ministre de l'Intérieur a été accusé de vouloir restreindre.

Guillaume Serries, édité par Gérard Bon

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.