1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pour Jean-Marie Le Pen, changer le nom du FN, «c'est une trahison»

Le Parisien18/02/2018 à 10:22

Pour Jean-Marie Le Pen, changer le nom du FN, «c'est une trahison»

Jean-Marie Le Pen confirme qu'il est décidé à mettre son grain de sel dans le congrès du FN de mars prochain. Dans une interview au JDD, il assure qu'il y viendra. Il y a quelques jours, la justice a pourtant confirmé son exclusion du parti, mais il conserve son titre de président d'honneur. « Je ne sais pas quelle forme prendra mon intervention, mais oui je serai à Lille ce jour-là », explique-t-il.Le leader historique du FN s'oppose à la refonte du parti souhaitée par Marine Le Pen. « Je demande très fermement aux congressistes de rejeter la réforme des statuts, ainsi que le changement de nom du Front national. Objectivement, c'est totalement absurde. Subjectivement, c'est une trahison de l'histoire du mouvement », estime Jean-Marie Le Pen. Sa fille a expliqué jeudi dernier qu'elle avait un nouveau nom pour le parti en tête et précisé qu'il n'y aurait sans doute plus le mot « Front » dedans.« On n'imagine pas le cognac Martell changer sa marque pour s'appeler le cognac Bitru, ajoute-t-il. Le nom de Le Pen lui-même implique d'ailleurs des responsabilités. » Et sans finesse, il poursuit : « Si Marine Le Pen veut en changer, qu'elle se marie, avec M. Briois par exemple... » LIRE AUSSI > Jean-Marie Le Pen, la haine éternelleA la présidente du FN, il rappelle qu'elle « ne serait pas ce qu'elle est s'(il n'avait) pas dirigé le FN ». « Elle est présidente depuis sept ans, par conséquent si l'image du Front est diabolique, c'est sa responsabilité », lance-t-il. « Marine Le Pen devrait se méfier de Wauquiez », avait-il déjà confié au Parisien en septembre dernier.Le JDD publie également des extraits d'une lettre que Jean-Marie Le Pen a adressé à « Marine » et qu'il signe « ton père ». «Un de tes amis, Monsieur Briois, a fait savoir qu'il m'interdirait de vive force l'entrée du congrès. Si nous descendions à ce niveau de réflexion, ce serait la bagarre de rue ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ebrardpa
    18 février17:56

    Paris vaut bien une messe , l'arrêt de l'immigration suicidaire vaut bien un changement de personnes .Henri IV. livre aux François .

    Signaler un abus

  • M6998582
    18 février11:41

    ras le bol de la famille le pen ...Professionnels de la politique de pére en fille, qui vivent aux crochets des contribuables français, qui n'ont jamais rien su faire d'autre dans leur vie.

    Signaler un abus

  • jean-648
    18 février11:30

    Mais mon cher Monsieur, la politique n'est que trahison........

    Signaler un abus

  • stmaster
    18 février10:58

    Qu'il aille se mettre au vert et profiter de sa retraite en algérie lol .

    Signaler un abus

  • stmaster
    18 février10:57

    A son âge, il n'en a pas marre ? qu'il lâche l'affaire et aille jouer aux petits soldats dans son château de Montretout. Il nous gave lui, son clan et sa progéniture. Il fait vieux débris qui n'en finit pas de décliner.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer