1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pour Harris Interactive, Juppé et Sarkozy sont à égalité

Le Point15/09/2016 à 07:21

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé au coude à coude pour la primaire des 20 et 27 novembre.

Le sondage commandé par France Télévision à l'institut Harris Interactive et qui sera détaillé ce soir dans L'Émission politique, le nouveau rendez-vous de France 2 présenté par David Pujadas, Léa Salamé, François Langlet et Karim Rissouli, resserre un peu plus encore les écarts entre les deux favoris de la primaire de la droite et du centre. Il accorde 37 % d'intentions de vote au maire de Bordeaux et à l'ancien président de la République. Suivent François Fillon avec 10 % et Bruno Le Maire avec 9 %. Les autres candidats qualifiés pour ce vote ne dépassent pas les 3 % chacun. Sans surprise, les sympathisants MoDem et UDI sont 74 % à avoir l'intention de soutenir Alain Juppé, tandis que ceux des Républicains préfèrent Nicolas Sarkozy à 54 %. Ceux du Front national se partagent entre Bruno Le Maire (18 %), Alain Juppé (23 %) et Nicolas Sarkozy (42 %).

Tout dépendra du corps électoral !

Selon Harris Interactive : « Neuf pour cent des Français inscrits sur les listes électorales indiquent aujourd'hui qu'ils ont l'intention de prendre part au 1er tour de la primaire. »

Au second tour, Alain Juppé l'emporte avec 52 % des voix contre 48 % pour Nicolas Sarkozy. « Toutefois, précise l'institut, si la mobilisation devait seulement concerner les sympathisants Les Républicains, Nicolas Sarkozy l'emporterait confortablement avec 2/3 des suffrages. » C'est ici que réside la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer