1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Porto Rico : des propos homophobes envers Ricky Martin provoquent de fortes manifestations
Le Parisien22/07/2019 à 23:43

Porto Rico : des propos homophobes envers Ricky Martin provoquent de fortes manifestations

« C'est la marche de Porto Rico ! » Les mots sont de Bad Bunny, une vedette de « Latin trap » portoricain. Le chanteur est aux côtés du rapper Residente, de l'acteur Benicio Del Toro, du boxeur Felix Trinidad et surtout de Ricky Martin ce lundi pour demander le départ du gouverneur de ce territoire américain. En effet, ce sont des propos homophobes envers l'interprète de « Livin' La Vida Loca » qui ont déclenché une crise démocratique sans précédent sur l'île, sous souveraineté américaine.Des dizaines de milliers de manifestants ont envahi les rues de la capitale San Juan aux cris de « Ricky, renuncia » (NDLR : « Ricky, renonce » en français) ce lundi pour demander le départ du gouverneur de Porto Rico Ricardo Rossello, empêtré dans un scandale mêlant propos homophobes et corruption. Le hashtag #RickyRenuncia est devenu le symbole de la lutte sur les réseaux sociaux.Les protestataires ont commencé dans la matinée à bloquer l'autoroute Las Americas, principale artère de la capitale pour ce qui doit être la plus grande manifestation depuis le début de la crise politique il y a neuf jours. Des milliers de personnes étaient déjà descendues mercredi dans les rues et des incidents avaient éclaté.Blagues misogynes et commentaires homophobesLa polémique qui agite l'île des Caraïbes est née d'un scandale que le Centre de journalisme d'investigation de Porto Rico a révélé la semaine passée le contenu d'une conversation de groupe sur la messagerie Telegram entre le gouverneur Ricardo Rossello et une douzaine d'autres hauts responsables. Selon des extraits publiés par le journal local El Nuevo Dia, ces hommes y échangent « mèmes », blagues misogynes et commentaires homophobes.« Ricky Martin est tellement macho qu'il couche avec des hommes parce que les femmes ne sont pas à la hauteur. Pure patriarchie », a notamment écrit le responsable des finances du territoire américain, Christian Sobrino, qui ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer