1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Polanski ne viendra pas à la cérémonie des César
Reuters27/02/2020 à 15:00

    PARIS, 27 février (Reuters) - Roman Polanski, accusé de
plusieurs agressions sexuelles, ne participera pas vendredi à la
45e cérémonie des César, par refus d'un "lynchage public",
a-t-il annoncé jeudi.
    "Depuis plusieurs jours, on me pose cette question:
viendrai-je ou ne viendrai-je pas à la cérémonie des César. La
question que je pose est plutôt la suivante: comment le
pourrais-je?", explique le réalisateur franco-polonais dans un
communiqué transmis à Reuters.
    "Le déroulé de cette soirée, on le connaît à l'avance. Des
activistes me menacent déjà d'un lynchage public", poursuit le
cinéaste aujourd'hui âgé de 86 ans.
    Exprimant sa volonté de "protéger (s)a famille, (s)a femme
et (s)es enfants", Roman Polanski ajoute: "C'est donc avec
regret que je prends cette décision, celle de ne pas affronter
un tribunal d'opinion autoproclamé prêt à fouler au pied les
principes de l'Etat de droit pour que l'irrationnel triomphe à
nouveau sans partage".
    Présent dans douze catégories, son film "J'Accuse" est en
tête des nominations et concourra notamment pour les récompenses
les plus prestigieuses, dont celles du meilleur film, du
meilleur réalisateur et du meilleur acteur.    
    Mais sa venue potentielle au rendez-vous annuel du cinéma
français a ravivé la polémique sur les égards réservés par le
monde du cinéma au réalisateur, accusé d'agressions sexuelles
par plusieurs femmes. Roman Polanski a toujours contesté ces
accusations.
    Le collectif féministe #NousToutes a relayé un appel à une
"contre-cérémonie" vendredi près de la salle Pleyel à Paris, où
se déroulera la soirée, pour dénoncer l'inaction du monde du
cinéma français face aux atteintes faites aux femmes.

 (Matthieu Protard et Henri-Pierre André, édité par Bertrand
Boucey et Jean-Michel Bélot)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer