1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PMA : les opposants refont parler d'eux
Le Parisien16/02/2019 à 07:33

PMA : les opposants refont parler d'eux

« Parent 1 et parent 2 » ? ou « Père-mère, Père-mère » ? Quelle mention apparaîtra dans les formulaires scolaires pour prendre en compte la diversité des familles ? Le débat a relancé par ricochets celui sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes. Les opposants y voyant une façon de préparer le terrain.La première formule vient d'un amendement au projet de loi sur l'école. Portée par la députée LREM Valérie Petit, elle vise à remplacer la mention « père et mère » qui exclut les autres modèles familiaux. Adopté mardi en première lecture à l'Assemblée, le texte suscite depuis de vifs échanges entre les défenseurs et les opposants à... l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.Face au tollé, Anne-Christine Lang, co-rapporteur LREM de la loi, dont le vote est prévu mardi 19 février, vient d'annoncer qu'elle entendait déposer un autre amendement où les familles pourraient faire combiner les options « père ou mère ». « L'idée c'est que tout le monde s'y retrouve et qu'il n'y ait ni hiérarchie, ni discrimination », a-t-elle précisé, ce vendredi, sur son compte Twitter. L'initiative va-t-elle apaiser les esprits ? Voici la proposition que je ferai; L'idée c'est que tout le monde s'y retrouve et qu'il n'y ait ni hiérarchie, ni discrimination.#parent1Parent2 #EcoledelaconfianceOubliez «Parent 1-Parent 2", ce sera «Père-Mère-Père-Mère"! https://t.co/9xEJYvyTp5 via ?@lopinion_fr?-- Anne-Christine Lang (@AChristine_Lang) 15 février 2019De quoi parle-t-on ?Aujourd'hui, la PMA ne s'adresse qu'aux couples hétérosexuels dans des cas d'infertilité ou de maladie grave susceptible d'être transmise à l'autre membre du couple ou à l'enfant. Les femmes célibataires, les couples de lesbiennes, mais aussi les femmes hétéros qui ont dépassé 43 ans (la limite d'âge posée en France pour accéder à une PMA) ou qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer