Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Plusieurs responsables allemands écoutés par la NSA-WikiLeaks

Reuters 01/07/2015 à 21:33

PARIS, 1er juillet (Reuters) - Les services secrets américains ont écouté les conversations téléphoniques d'Angela Merkel et d'autres hauts responsables allemands, selon de nouveaux documents de WikiLeaks rendus publics mercredi soir par Libération, Mediapart et Süddeutsche Zeitung. La mise sur écoute présumée d'un téléphone portable de la chancelière allemande pendant plusieurs années avait été révélée en 2013 par l'ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, Edward Snowden, via le magazine Der Spiegel. L'enquête ouverte à la suite de ces révélations a été classée sans suite le mois dernier par le ministère public allemand faute de preuves suffisantes étayant ces accusations ID:nL5N0YY1ZT . Selon Libération, les documents obtenus par WikiLeaks et publiés mercredi soir apportent cette preuve. Un des documents détaille une conversation datée du 11 octobre 2011 entre Angela Merkel et son "conseiller personnel" au sujet de la crise grecque. "La chancelière hésite sur la stratégie à tenir et plaide pour la mise en place d'une taxe sur les transactions financières", selon Libération. Un autre document portant sur le même sujet concerne le conseiller de la chancelière chargé des Affaires européennes, Nikolaus Meyer-Landrut, et date de la même période. Selon WikiLeaks, la conversation a été interceptée par le service de renseignement électronique de la Grande-Bretagne, le Government Communications Headquarters (GCHQ). WikiLeaks a également mis la main sur une base de données de la NSA comprenant 69 numéros de lignes fixes, numéros de fax et de standards téléphoniques. Parmi eux, le numéro du bureau du ministre des Finances Wolfgang Schaüble, celui du vice-chancelier et ministre de l'Economie Sigmar Gabriel, des numéros au ministère de l'Economie, des Affaires étrangères ou encore de l'Agriculture. Contactée par les trois organes de presse, la chancellerie à Berlin n'a pas souhaité s'exprimer. En 2013, à la suite des révélations sur un éventuel espionnage de ses conversations téléphoniques, Angela Merkel avait estimé que si cela était avéré, cela constituerait une "entorse à la confiance" entre partenaires internationaux. A l'époque, le président américain Barack Obama avait assuré que les Etats-Unis ne surveillaient pas et ne surveilleraient pas les communications d'Angela Merkel. Les documents publiés par WikiLeaks mercredi soir surviennent une semaine après la publication de documents rendant compte d'écoutes téléphoniques visant les présidents français Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ID:nL8N0Z94DZ (Marine Pennetier, édité par Guy Kerivel)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.