Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Plusieurs élus publient leur patrimoine

Reuters08/04/2013 à 23:22

PLUSIEURS ÉLUS PUBLIENT LEUR PATRIMOINE

PARIS (Reuters) - Plusieurs élus socialistes, écologistes et UMP ont publié ou annoncé lundi leur intention de publier leur déclaration de patrimoine dans un "souci de transparence" après l'affaire Jérôme Cahuzac.

Les aveux de l'ancien ministre du Budget, qui a admis la semaine dernière avoir détenu un compte bancaire en Suisse, ont provoqué une onde de choc au Parti socialiste et contraint François Hollande à préparer une série de mesures visant à "moraliser" la vie politique.

Un projet de loi sur la moralisation de la vie politique sera adopté avant l'été, ont annoncé lundi les services du Premier ministre.

Plusieurs dirigeants et cadres d'Europe Ecologie-Les Verts, (EELV), dont les ministres Cécile Duflot et Pascal Canfin, ont publié lundi leur patrimoine pour "transformer l'affaire Cahuzac en opportunité pour plus de transparence pour lutter contre les paradis fiscaux".

La ministre du Logement a ainsi rendu publique sa déclaration de juin 2012 dans laquelle elle disait détenir un peu plus de 100.000 euros sur divers comptes ou livrets, moins de 10.000 euros de meubles, environ 2.000 euros de bijoux et une voiture Twingo de 1.500 euros.

Elle y faisait aussi état de mensualités de près de 700 euros par mois pour rembourser l'achat d'un bien immobilier évalué à 168.000 euros et dont elle possède 70%.

La ministre PS déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, a quant à elle publié sa déclaration de patrimoine sur son blog.

"La faute grave commise par un ancien membre du gouvernement ne peut pas et ne doit pas jeter le doute sur l'ensemble des femmes et des hommes politiques", a-t-elle expliqué.

Elle possède deux appartements, un à Marseille et un en Haute-Corse, et une maison dans l'Hérault, d'une valeur totale de 565.000 euros. Elle détient également des actions (quelque 2.500 euros), une assurance-vie de près de 40.000 euros, cinq comptes courants ou d'épargne (près de 23.000 euros).

"UNE OPÉRATION MAINS PROPRES"

A droite, dans Le Journal du dimanche, l'ancien ministre UMP Laurent Wauquiez a rendu public dès dimanche l'état de son patrimoine au 31 mars. Le député de Haute-Loire déclare deux logements qu'il possède à 50%: un appartement de 90 m2 dans le XVe arrondissement à Paris, acquis pour 411.600 euros en 2002, et une maison de 200 m2 au Puy-en-Velay, acquise pour 275.000 euros en 2008.

Il possède un PEA de 120 euros, 500 euros d'assurance-vie, et 577 euros sur un CEL. Quant à son compte courant au Crédit agricole de Haute-Loire, il présente un solde positif de 2.500 euros. Le couple Wauquiez possède par ailleurs deux Peugeot.

"L'affaire Cahuzac ne doit pas être considérée comme une affaire isolée", expliquait-il au JDD. "Cette crise affecte au premier plan la gauche mais peut toucher tous les partis. Il faut un sursaut moral des politiques. Entre le syndrome 'tous pourris' et la transparence, je choisis la transparence (...) Il faut une opération mains propres."

L'ancien ministre UMP des Affaires européennes Bruno Le Maire a également publié sa déclaration de patrimoine sur son blog.

Invité lundi soir du 20-Heures de France 2, François Fillon a révélé dans les grandes lignes son patrimoine mais récusé dans le même temps l'intention du gouvernement de présenter un projet de loi sur la moralisation de la vie politique.

François Hollande, a-t-il dit, "est responsable d'avoir choisi un ministre du Budget qui s'est révélé être un fraudeur et qui en plus a menti aux Français. Vouloir aujourd'hui jeter le discrédit sur l'ensemble des responsables politiques, au fond pour diluer ses propres responsabilités, c'est une attitude qui est une attitude qui est faible".

"Même si je n'aime pas ce voyeurisme, je publierai la déclaration de patrimoine que d'ailleurs depuis des années je fais au début de mon mandat et à la fin de mon mandat" à l'Assemblée nationale, a conclu l'ancien Premier ministre.

Il a dit être propriétaire d'une maison dans la Sarthe, achetée 440.000 euros il y a 20 ans et dont il évalue aujourd'hui la valeur à 650.000 euros, et a ajouté posséder moins de 100.000 euros d'épargne et deux voitures de plus de 10 ans.

Le secrétaire national du Parti de Gauche, François Delapierre, a lui aussi estimé que cette série de publications de déclarations de patrimoine n'était pas à la hauteur de la situation.

"Des gens vont publier leur patrimoine, ça veut dire que ceux qui ne le publient pas ont des choses à cacher ? Si tout le monde le publie, il y aura malgré tout des gens qui vont mentir, puisque M. Cahuzac avait publié des choses et qu'il a menti", a-t-il déclaré sur i>Télé.

Marine Pennetier et Chine Labbé, édité par Henri-Pierre André


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.