Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Plusieurs candidats putatifs renoncent à la tête de l'UMP

Reuters18/09/2012 à 12:19

NKM RENONCE À LA TÊTE DE L'UMP

PARIS (Reuters) - Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire ont annoncé mardi qu'ils ne seraient pas candidats à la présidence de l'UMP, n'ayant pas rassemblé un nombre suffisant de parrainages au dernier jour de dépôt des signatures.

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, a également déclaré ne pas avoir recueilli les 7.924 parrainages nécessaires pour se présenter dans la course à la tête du principal parti de droite.

Le retrait de ces candidats putatifs, après celui de Xavier Bertrand, qui revendiquait pourtant 8.200 parrains, renforce la perspective d'un duel entre Jean-François Copé et François Fillon.

"Hier soir, au dernier pointage, j'étais à un peu moins de 7.000 et même avec le courrier du jour, ça ne passera pas", a déclaré mardi sur Europe 1 Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre de l'Ecologie et députée UMP de l'Essonne.

"Je le regrette parce que je n'ai pas fait cette campagne pour les parrainages, pour les collectionner, pour les échanger, pour les marchander, j'ai fait cette campagne pour être candidate et pour porter mes idées jusqu'au bout", a ajouté celle qui avait demandé un délai supplémentaire de 15 jours.

L'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a quant à lui dit avoir été "tout près du but". "Il ne me manquait que trois ou quatre jours", a-t-il déclaré au Monde.

L'entourage de François Fillon a au contraire laissé entendre qu'il déposerait un nombre de parrainages très supérieur aux 7.924 nécessaires et Jean-François Copé a déclaré mardi en avoir recueilli plus de 30.000.

Sur France 2, Henri Guaino a dénoncé un système de parrainage "absurde, même honteux".

"Vous connaissez un système démocratique dans lequel deux candidats seulement sont autorisés à se présenter au premier tour ? (..) C'est une démocratie qui est quelque part entre la Corée du Nord et celle de Cuba", a-t-il lancé.

François Fillon et Jean-François Copé ont tous deux reconnu que les statuts de l'UMP méritaient d'être revus, pour faciliter les candidatures à l'avenir.

"La lourdeur de la mécanique pour rechercher les parrainages mérite incontestablement d'être réformée lors d'un congrès à venir", a estimé l'ancien Premier ministre dans un entretien au Parisien.

"Il faudra sans doute revoir ces règles", a de son côté déclaré le secrétaire général de l'UMP sur i>TELE.

Les candidats doivent déposer ce mardi 7.924 parrainages pour pouvoir briguer la tête du principal parti de droite. Les militants UMP voteront le 18 novembre ainsi que le 25 si un second tour est nécessaire.

Chine Labbé

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.