1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Plus de 3.600 personnes sans-domicile fixe recensées à Paris
Reuters14/02/2019 à 13:36

PLUS DE 3.600 PERSONNES SANS-DOMICILE FIXE RECENSÉES À PARIS

PARIS (Reuters) - Plus de 3.600 personnes sans-domicile fixe ont été recensées à Paris dans le cadre de la deuxième édition de la "nuit de la solidarité", a annoncé jeudi la maire adjointe chargée des solidarités et de la lutte contre l'exclusion.

Au total, les quelque 2.000 bénévoles et travailleurs sociaux déployés sur le terrain dans la nuit du 7 au 8 février ont décompté 3.622 personnes sans-abri dont 2.232 dans les rues, a déclaré Dominique Versini à franceinfo.

Outre ces 2.232 personnes, 639 ont été recensées dans le bois de Vincennes (XIIe arrondissement), le bois de Boulogne (XVIe) et La Colline (XVIIIe), les parcs et jardins et les talus du périphérique, 298 dans les gares, 292 dans les stations de métro, 100 à l'AP-HP, 37 dans les parkings, et 24 par des bénévoles de Paris Habitat, a-t-elle précisé.

L'an dernier, 3.035 personnes SDF avaient été recensées lors de la première "nuit de la solidarité", soit moins que cette année mais le recensement avait été réalisé dans un périmètre moins large.

Cette action, qui s'inspire d'opérations similaires menées à Bruxelles, New York ou Athènes depuis plusieurs années, "nous permettra à nouveau d'adapter nos dispositifs d'hébergement", a réagi jeudi Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, sur Twitter.

Depuis l'hiver dernier, le nombre de places d'hébergement d'urgence dans la capitale est passé de 21.500 à 23.000, dont 7.000 dans des locaux municipaux.

Au niveau national, l'Etat a mobilisé cinq milliards d'euros supplémentaires pour les maraudes et ouvert 150.000 places d'hébergement d'urgence au total, soit 7.300 de plus qu'à l'hiver 2017-2018.

(Marine Pennetier, avec Julie Carriat, édité par Jean-Baptiste Vey)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer