1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Platini contestera sa suspension au Tribunal arbitral du sport
Reuters18/11/2015 à 15:42

MICHEL PLATINI VA S'ADRESSER AU TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT

ZURICH (Reuters) - Le président de l'UEFA, Michel Platini, va contester sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport (Tas) après le rejet en appel de son recours contre sa suspension provisoire de 90 jours qui lui avait été infligée par la commission d'éthique de la FIFA, a annoncé mercredi son porte-parole.

Le porte-parole, Jean-Christophe Alquier, a souligné que le Tribunal arbitral du sport était une juridiction "sérieuse" et "indépendante" qui est hors "du contexte électoral et des pressions qui existent à la FIFA".

Michel Platini reste candidat à la présidence de la FIFA, a-t-il précisé.

Sepp Blatter, président de la FIFA, et Michel Platini ont été suspendus le 7 octobre pour 90 jours. Cette décision a été prise à la suite de l'ouverture par la justice suisse d'une procédure pénale contre Sepp Blatter liée notamment au versement en 2011 de deux millions de francs suisses (1,8 million d'euros) à Michel Platini pour une mission réalisée entre 1998 et 2002.

La candidature de Michel Platini à la présidence de la FIFA a été gelée par la FIFA tandis que l'UEFA a soutenu la candidature de son secrétaire général, le Suisse Gianni Infantino, en lice contre quatre autres candidats: le Sud-Africain Tokyo Sexwale, le Français Jérôme Champagne, le Bahreïni Salman bin Ebrahim al Khalifa et le Jordanien Ali bin al Hussein.

(Silke Koltrowitz, Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer