Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pierre Moscovici promet un détail précis des économies prévues

Reuters19/03/2014 à 08:07

LE GOUVERNEMENT PROMET DE DÉTAILLER LES 50 MILLIARDS D'ÉCONOMIES PRÉVUES

PARIS (Reuters) - Les 50 milliards d'euros d'économies que le gouvernement compte faire d'ici la fin du quinquennat seront précisées dans le détail et s'accompagneront de réformes structurelles, promet Pierre Moscovici.

Dans une interview à paraître mercredi dans Le Figaro, le ministre de l'Economie et des Finances réaffirme la volonté du gouvernement de réduire les déficits de la France.

Prié de dire si l'objectif de déficit public ramené à 3% du PIB fin 2015 sera tenu, il répond : "J?aborde cette question sans fétichisme et sans renoncement, avec la volonté de réduire nos déficits tout en musclant notre croissance."

"Nous tenons notre trajectoire", assure-t-il.

Le gouvernement français enverra fin avril à la Commission européenne un programme de stabilité actualisé, qui intègrera les effets du "pacte de responsabilité" en préparation - un échange baisse de charges contre embauches et investissements.

"J?ai entendu ce que m?a dit le commissaire (européen aux Affaires économiques et monétaires) Olli Rehn?: il veut une approche détaillée sur nos réformes et nos économies. Et bien les 50 milliards d?économies sur lesquels nous nous sommes engagés seront précis", dit Pierre Moscovici.

Il ajoute souhaiter que cet exercice "soit aussi une opportunité pour permettre d?augmenter la croissance potentielle de la France".

Pour lui, "l'objectif est clair et impératif, il s?agit d?accompagner les économies budgétaires avec des réformes structurelles, en maintenant l?esprit de solidarité propre à cette majorité".

DES CHOIX AMBITIEUX ET COURAGEUX

"Les choix que nous aurons à faire seront ambitieux, courageux et très structurants. Ceux qui nous disent incapables de faire des économies se trompent", déclare-t-il encore.

S'agissant des 30 milliards d'euros de baisses de charges promises par François Hollande aux entreprises, le ministre confirme la reconduction du crédit d'impôt compétitivité emploi, d'un montant de 20 milliards.

La répartition des 10 milliards d'euros restant entre baisses de charges sur les bas salaires pour encourager l'emploi et sur le reste du spectre salarial pour favoriser la compétitivité des entreprises fait encore débat.

"Il est également envisageable de lisser certains effets de seuils donnant droit à des allégements, qui créent des barrières injustifiées et complexifient le système", précise Pierre Moscovici, selon qui les travailleurs indépendants ne seront pas oubliés.

Selon Les Echos de lundi, les artisans et commerçants aux revenus modestes pourraient ainsi bénéficier d'une baisse de cotisations famille d'un milliard d'euros dans le cadre du pacte de responsabilité.

Alors que le gouvernement travaille à un réaménagement de la fiscalité des entreprises, pour qu'elle pèse moins sur les facteurs de production, le ministre de l'Economie n'exclut pas un geste pour les ménages imposables les plus modestes.

"Nous sommes également, bien sûr, très attentifs à la situation des ménages, notamment ceux qui sont situés vers le bas du barème de l?impôt sur le revenu. Un groupe de travail, dont j?attends le rapport, est à l??uvre sur cette question."

(Yann Le Guernigou, édité par Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.