Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pierre Moscovici favorable à un rôle d'investisseur du Qatar

Reuters28/09/2012 à 12:25

PIERRE MOSCOVICI FAVORABLE À UN RÔLE D'INVESTISSEUR DU QATAR

PARIS (Reuters) - Pierre Moscovici s'est déclaré jeudi favorable à ce que le Qatar, allié privilégié de Paris dans le monde arabe, joue un rôle d'investisseur stratégique dans l'économie française.

Invité d'Europe 1, le ministre de l'Economie et des Finances n'a pas voulu commenter directement une information d'i>télé selon laquelle l'Etat et la Caisse des dépôts négocieraient avec le riche émirat du Golfe pour qu'il investisse dans l'économie française par le biais de la Banque publique d'investissement.

"C'est bien trop compliqué pour que j'en parle maintenant", a-t-il dit, ajoutant cependant qu'il considérait avec intérêt la volonté manifestée par le Qatar d'investir en France.

"Si le Qatar veut jouer un rôle, en partenariat avec l'Etat français, d'investisseur stratégique, utile, créateur d'emploi, alors nous somme prêts à regarder ça", a-t-il dit. "On en parle. J'ai moi-même rencontré des émissaires du Qatar la semaine dernière".

Le Qatar, qui s'intéresse de plus en plus à l'économie française, a déjà décidé d'aider les banlieues défavorisées à y créer des entreprises en contribuant à un fonds approuvé par le nouveau gouvernement socialiste.

Le gouvernement de gauche a concrétisé ainsi un projet lancé sous Nicolas Sarkozy fin 2011 mais mis en sommeil à l'approche de la campagne électorale, sous la pression de l'extrême droite qui en faisait un cheval de bataille en dénonçant un supposé risque "d'islamisation".

L'émergence dans la vie économique et publique française de cet Etat du Golfe, grand comme une département français mais aux moyens financiers quasi illimités, ne cesse de se confirmer.

Il détient via des fonds souverains des parts dans Lagardère, Vivendi, Vinci, Veolia, Total, ou LVMH et possède de nombreux hôtels de luxe. Il a acquis une grande partie des droits de retransmission du championnat de Ligue 1 de football avec ses chaînes beIN Sport et a racheté le club du Paris Saint-Germain, le dotant d'une pléiade de stars à coups de millions.

Sur le plan diplomatique, il a appuyé la France et ses alliés dans l'intervention militaire qui a abouti au renversement du régime du colonel Kadhafi en Libye.

Plus mesurées que sous Nicolas Sarkozy, les relations entre le Qatar et la France restent cordiales avec François Hollande, avec de premières rencontres à haut niveau en juin dernier.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.