1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Philippe annonce des moyens supplémentaires pour le tourisme
Reuters19/01/2018 à 19:24

PHILIPPE ANNONCE DES MOYENS SUPPLÉMENTAIRES POUR LE TOURISME

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a annoncé vendredi des investissements renforcés pour le tourisme en France, déjà première destination mondiale, afin d'atteindre 100 millions de touristes internationaux en 2020 (contre près de 90 millions en 2017) et des recettes de 50 milliards d'euros.

Au titre des mesures prévues pour atteindre cet objectif, la Caisse des dépôts et consignations va amplifier son intervention, avec 500 millions d'euros de fonds propres sur cinq ans pour le tourisme, afin de lever à terme environ 3,5 milliards d'euros d'investissement.

"Sur cette enveloppe enfin, 10 millions d'euros environ seront engagés en pure subvention sur le financement de l'ingénierie", a annoncé le Premier ministre lors d'un conseil interministériel du tourisme à Chambéry, en déplorant que l'investissement touristique soit resté au même niveau depuis 2010, en dépit d'une consommation en hausse de 15%.

Il a déploré l'état des voies qui relient Paris à ses aéroports.

"Il s'agit de rompre avec une petite trentaine d'années d'inattention ou de négligence qui commencent à faire désordre auprès des millions de touristes (et de Franciliens) qui les empruntent chaque jour", a-t-il dit.

Le Premier ministre veut en outre étoffer les compétences de l'agence de développement touristique Atout France, pour lui faire porter "les deux jambes d'une politique touristique": "la promotion d'un côté, et l'ingénierie, c'est-à-dire l'accompagnement à la structuration des projets de l'autre".

Atout France bénéficiera dès cette année d'une enveloppe de 15 millions d'euros supplémentaires pour la promotion, dont six de l'Etat et six au moins du secteur privé. Dès 2019, 3% des recettes issues de la délivrance des visas à l'étranger, soit 4,5 millions d'euros, seront en outre alloués à l'agence.

Enfin, le gouvernement va financer la promotion de la gastronomie française pour en augmenter l'attractivité et la visibilité au niveau international à hauteur d'1,5 million d'euros.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

16 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • surfer1
    20 janvier14:13

    Le tourisme est d'abord une rente : il s'agit d'avoir de l'immobilier bien placé. Il ne profite donc réellement qu'à quelques uns, les autres n'auront droit qu'à des petits jobs saisonniers mal payés, ou alors aux nuisances engendrées par ce tourisme de masse.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer