1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Philatélie : des enchères à six chiffres dans les ventes à venir
Le Monde07/10/2019 à 09:33

Les « classiques » de France font leur rentrée dans les ventes.

La vente sur offres organisée par la maison Behr, à Paris, clôturée le 10 octobre, disperse plus de 3 500 lots parmi lesquels une sélection exceptionnelle de classiques de France, timbres et lettres du XIXe siècle.

Une paire tête-bêche du 10 centimes bistre à l'effigie de Cérès est proposée au prix de départ de 65 000 euros. Compter 120 000 euros minimum pour une paire tête-bêche du 1 franc carmin foncé vif sur lettre frappée du cachet à date de Corbie (76), du 24 mars 1853, à destination d'Amiens. Lettre de 130 grammes avec taxe 20 annulée. « Une des trois lettres connues à ce jour », précise le vendeur.

Deux lettres emblématiques avec le 20 centimes noir Cérès, oblitérés du premier jour d'utilisation d'un timbre en France, le 1er janvier 1849, pointent à 7 000 et 8 000 euros.

Une lettre de Paris à destination de La Havane par Londres affranchie d'une bande de trois du 1 franc carmin avec tête-bêche + 1 unité + 25c. « Présidence », cachet à date du 31 janvier 1854 (bande avec petits défauts et nom du destinataire refait), démarre à 150 000 euros.

On continue avec une lettre à 150 000 euros, avec un « affranchissement de fortune » : 1/2 + 1/4 du 20 c. bleu au type Cérès (en port local pour faire le tarif à 15 c), lettre frappée du cachet à date de Grandvilliers du 4 octobre 1871.

Après quelques beaux ballons montés de la guerre franco-prussienne de 1870-1871 (dans un éventail de prix allant de 200 à 50 000 euros), du côté des pays étrangers, il faudra débourser au moins 150 000 euros pour une lettre de Turquie, de 1871, avec timbre de 2 piastres « ASIA MINOR/S.S.C° » vert, avec cachet « BELL'S/ASIA MINOR/STEAMSHIP CO/SMYRNA AGENCY » en bleu, à destination de Samos, en Grèce. « Un des plus beaux exemplaires connus de cette grande rareté », pour le vendeur.

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer