Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Perpétuité requise contre Carlos pour l'attentat du drugstore

Reuters27/03/2017 à 11:35

PERPÉTUITÉ REQUISE CONTRE CARLOS POUR L'ATTENTAT DU DRUGSTORE

PARIS (Reuters) - Le ministère public a requis lundi la condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité de "Carlos" pour l'attentat du drugstore Publicis du boulevard Saint-Germain à Paris, il y a plus de quarante ans. 

Désormais âgé de 67 ans, celui qu'on surnommait "le Chacal", emprisonné depuis 23 ans en France, a déjà été condamné deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité.

Il est accusé d'avoir commis l'attentat à la grenade du drugstore Saint-Germain, qui a fait deux morts et 34 blessés le 15 septembre 1974, ce qu'il nie.

Le Vénézuélien, qui s'est décrit à l'audience comme un "révolutionnaire professionnel", a toutefois maintenu une certaine ambiguïté sur son implication dans cet attentat, lançant notamment : "Peut-être  que c'est Carlos, peut-être que c'est moi, mais il n'y a aucune preuve."

"Je n'ai ni ADN, ni empreintes digitales, ni vidéo surveillance, ni téléphonie", a déclaré lundi l'avocat général, Rémi Crosson du Cormier. 

"Je n'ai en face qu'une reconnaissance d'une responsabilité politique", a-t-il ajouté. 

Mais "les éléments accumulés de cette trop longue enquête convergent vers lui", a-t-il poursuivi. Et de conclure : "j'ai l'intime conviction qu'Ilich Ramirez Sanchez est bien l'auteur de cet attentat."

La cour d'assises de Paris spécialement composée devrait rendre sa décision mardi.

Depuis quinze jours, la défense n'a eu de cesse de dénoncer la composition de la cour, sans jury populaire, l'absence de nombreux témoins, et la tenue même du procès, plus de quarante ans après les faits.

Après de multiples rebondissements judiciaires et deux non-lieux prononcés en 1983 puis en 1999, faute d'auteur identifié d'abord, puis de charges suffisantes ensuite, l'affaire a finalement été relancée par le parquet général et une association de victimes du terrorisme.

"Nous devions assurer, tenir, et faire aboutir ce procès", a estimé lundi l'avocat général. 

    "C'est au nom de la vérité, du respect des victimes (...) que c'est un devoir de juger, même après ce trop long délai que je regrette", a-t-il ajouté. 

L'enquête a établi des liens entre cet attentat, "Carlos" et la prise d'otages, commencée deux jours auparavant, de 11 personnes à l'ambassade française de La Haye, aux Pays-Bas, par des Japonais de l'"Armée rouge japonaise".

    L'hypothèse de l'accusation est que Carlos a commis cet un "attentat d'appui" pour faire pression sur les autorités françaises, au moment où elles négociaient avec les preneurs d'otaged de La Haye la libération d'un membre de l'"Armée rouge japonaise" arrêté à Orly. 

    "Carlos" s'est fait connaître avec l'enlèvement en décembre 1975 à Vienne de onze ministres de l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, appuyé par un commando.

    Arrêté au Soudan en août 1994 par les services français, Carlos a été condamné deux fois à perpétuité : en 1997 d'abord pour les assassinats de deux policiers français et de leur informateur en 1975 à Paris, puis en 2011 (une peine confirmée en juin 2013) pour sa complicité dans quatre attentats qui ont fait onze morts et près de 150 blessés en 1982 et 1983.

     "Le drugstore Publicis est le début du parcours de Carlos", a estimé lundi l'avocat général. 

(Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.