Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Perpétuité pour un crime vieux de 30 ans à Strasbourg

Reuters23/03/2016 à 17:41

L'"ÉTRANGLEUR" DE STRASBOURG CONDAMNÉ À LA PRISON À PERPÉTUITÉ

STRASBOURG (Reuters) - Un homme a été condamné mercredi à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre, tentative de meurtre et viol respectivement sur une adolescente de 17 ans et une fillette de 11 ans, des crimes commis en 1986 par celui que la presse avait surnommé "l’étrangleur" de Strasbourg.

Deux autres agressions de jeunes femmes, que Nicolas Charbonnier, 54 ans, a reconnu avoir commises la même année dans l’agglomération strasbourgeoise, étaient prescrites en raison de la majorité des victimes et de la nature des faits.

Ce fils d’un militaire de haut rang, qui sortait lui-même, à 23 ans, d’un engagement de cinq ans dans l’armée de terre, avait par la suite mené une vie ordinaire, se mariant et ayant un enfant à l’autre bout de la France, avant d’être confondu par une empreinte palmaire après un vol en janvier 2013.

Le verdict de la cour d’assises du Bas-Rhin est conforme aux réquisitions de l’avocat général pour qui l’évolution du personnage et ses efforts pour comprendre ses passages à l’acte, ne contrebalançaient pas "l’atrocité des crimes", commis sur des victimes endormies chez qui il s’introduisait la nuit.

"Il ne souffre d’aucun trouble psychologique ou psychiatrique susceptible d’amoindrir sa responsabilité pénale. C’est quelqu’un qui avait à tout moment le choix de tout arrêter", a affirmé Laurent Guy.

Les avocats de la défense ont au contraire invité les jurés à tenir compte des 27 ans de rédemption entre les faits et son interpellation pour laisser à l’accusé, décrit comme "bon fils, bon frère, bon époux et bon père", une chance de réinsertion dans la société.

Me Caroline Bolla a tenté d’expliquer les crimes de Nicolas Charbonnier par "une addition de frustrations" affectives et sexuelles nées de la difficulté à trouver sa place, dans une famille catholique traditionnelle, entre un père autoritaire et une mère trop occupée avec ses neuf enfants.

"Si à une époque il a vendu son âme au diable, il l’a reprise", a soutenu son confrère, Me Eric Braun.

(Gilbert Reilhac, édité par Sophie Louet)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.