1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Peillon ne sera pas le Père Noël
Le Point03/01/2017 à 17:25

C'était une présentation de programme digne du prof de philo qu'il est : longue et dense. Ce matin, Vincent Peillon, le dernier candidat déclaré à la primaire de la gauche, a tenté de synthétiser les 62 pages de ses « Propositions pour la France » (titre qu'il a emprunté au programme de son mentor, Lionel Jospin).

Un projet écrit à la va-vite entre Noël et le premier de l'an ? « Ce n'est pas une semaine, c'est 25 ans de préparation ! » répond celui qui s'est décidé à la suite du renoncement de François Hollande et après trois nuits sans sommeil. « Nous vivons dans un monde sans mémoire? », regrette-t-il. Peillon, 56 ans, ne manque jamais de rappeler qu'il a dirigé, avec Dominique Strauss-Khan, Les experts de Michel Rocard et qu'il a participé à « tous les projets portés par la gauche ».

Jouer les rassembleurs

Deux ans de retraite médiatique, pendant lesquels il a voulu couper avec la « politicaillerie » et se ressourcer, et le revoilà sur le devant de la scène. L'ex-ministre de l'Éducation nationale, remercié par Manuel Valls en 2014, veut jouer les rassembleurs. Il a promis sur RMC, lundi, qu'il serait capable de discuter avec Macron et Mélenchon, et même « au-delà ». Son principal adversaire aujourd'hui semble être l'ex-Premier ministre, à qui il reproche sa métaphore guerrière (l'entourage de Valls promet un Blitzkrieg). Peillon, qui avait, en 2009, rassemblé...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer