Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pays-Bas-Wilders dit que l'extrême droite ne peut être ignorée

Reuters12/02/2017 à 16:07
 (Lire au 11e § 24 députés pour le VVD et non 26.) 
    par Toby Sterling 
    AMSTERDAM, 12 février (Reuters) - Geert Wilders, leader du 
Parti de la liberté (extrême droite), a affirmé dimanche que les 
autres dirigeants politiques vont rapidement oublier la promesse 
qu'ils ont faite de ne pas collaborer avec sa formation après 
les élections générales du 15 mars aux Pays-Bas. 
    Wilders estime que l'Europe se prépare à "un printemps 
patriotique" qui, selon lui, verra le triomphe des partis 
populistes dans son pays et lors de l'élection présidentielle en 
France après le vote en faveur du Brexit et l'élection de Donald 
Trump. 
    Selon les enquêtes d'opinion, le Parti de la liberté est 
donné en tête du scrutin devant les conservateurs du VVD du 
Premier ministre Mark Rutte. 
    Les conservateurs et les autres formations politiques 
néerlandaises ont annoncé qu'ils n'engageraient pas de 
négociations avec l'extrême droite.  
    Wilders demande dans son programme une interdiction des 
mosquées et du Coran ainsi qu'une sortie de l'Union européenne. 
    Lors de sa première grande intervention télévisée de 
campagne dimanche, le dirigeant nationaliste a affirmé que les 
promesses faites par les autres formations seraient vite 
oubliées une fois que son parti aurait obtenu une trentaine 
d'élus sur les 150 députés du parlement néerlandais. 
    Selon lui, les coalitions de gouvernement pour le maintenir 
à l'écart du pouvoir ne fonctionneront pas et elles provoqueront 
une révolte populaire. 
    En réponse, Mark Rutte a publié un message sur son compte 
personnel Twitter pour la première fois depuis cinq ans. "Zéro 
pour cent de chance, Geert. Zéro pour cent. Cela ne se produira 
pas". 
    Le VVD a indiqué que cette déclaration de Rutte 
correspondait à la position personnelle du Premier ministre 
ainsi qu'à celle du parti. 
    Wilders, qui fait un usage intensif du réseau social, a 
aussitôt répliqué. "Ce sont les électeurs qui dirigent le pays 
Mark. A 100%. Et personne aux Pays-Bas ne vous croit". 
    Un sondage publié dimanche montre que le Parti de la liberté 
obtiendrait 30 sièges au parlement, soit deux de moins que lors 
d'une précédente enquête devant le VVD, 24 députés. 
    Wilders, qui affirme être un fervent admirateur de Donald 
Trump, a fréquemment comparé le Coran à "Mein Kampf" d'Adolf 
Hitler. 
    Il a été condamné en décembre pour insultes contre des 
Marocains et incitation à la discrimination. Il a fait appel de 
la condamnation. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.