1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paul Pogba, use with caution
So Foot07/06/2018 à 14:00

Paul Pogba, use with caution

Trait commun à de nombreux Français : déballer, monter, essayer et bien souvent bazarder sa nouvelle acquisition sans même avoir lu le manuel d'installation. Précisément ce qu'il s'est passé avec Paul Pogba, que l'on use depuis maintenant cinq ans en sélection. Alors pour éviter de le casser définitivement lors de ce Mondial, il serait temps de se pencher sur la notice afin d'éviter que l'impatience ne détruise ce formidable jouet qu'est Paul Pogba.

Rayé, éraflé, abîmé, beugné. L'état de Paul Pogba n'est forcément pas optimal à quelques jours d'aborder sa deuxième Coupe du monde. La faute à un service après-vente qui ne désemplit pas et où se succèdent au guichet la plupart des consommateurs et commentateurs venus trouver une explication au dysfonctionnement du Double P. Sûrement trop hâtivement, puisque ceux-là n'ont même pas pris la peine de détacher les étiquettes qui lui sont accolées depuis un moment. Nonchalance, égocentrisme, folie des grandeurs, inefficacité, tant de poncifs qui ne font qu'alimenter les stéréotypes sur le natif de Lagny-sur-Marne. Quoi qu'il fasse sur et en dehors du terrain, qu'il participe à une websérie qui lui est consacrée (Pogba Mondial, la Pogsérie par Canal +) ou une ouverture dévissée face à l'Italie, rien ne lui est pardonné.

Pogba : " Je suis l'homme qui est jugé autrement "

Obsolescence non programmée


Pourtant, on peut encore se demander si Pogba est réellement utilisé à sa juste valeur. Pour cela, il faut d'abord se souvenir d'où il vient. À l'époque, il était là, posé bien en évidence dans la vitrine, avec une affiche criarde comme une promesse. " Vu à la télé ". Bardé de tout un tas de labels, plus rassurants les uns que les autres : " Made in France ", " récolté au HAC ", " affiné au United de Sir Alex Ferguson ", " assemblé à la Juventus ". Ses performances dans les laboratoires des sélections jeunes étaient d'ailleurs toutes optimales puisque le garçon venait de remporter, brassard de capitaine autour du bras, la Coupe du monde U20. En 2013, Paul Pogba avait tout du produit qu'on pensait fini, prêt à être intégré à la machine France. Rarement décideurs et consommateurs ont fait un choix aussi unanime : ce garçon sera l'avenir des Bleus. L'emballage a d'ailleurs été

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer